Et si Mesut Özil créait sa propre marque ?

Publié le 04/06/2020 Mis à jour le 06/07/2020

Que se passe-t-il entre Özil et adidas ? Alors que le contrat liant les deux parties touche à sa fin après sept ans et demi de collaboration, les rumeurs affluent sur le milieu de terrain d'Arsenal. Hier, on nous rapportait qu'adidas allait lâcher le joueur allemand, et aujourd'hui, qu'il souhaite se concentrer sur la construction de sa propre marque. Son agent s'est confié et a révélé des informations intéressantes.

La marque aux trois bandes est-elle en train de lâcher Mesut Özil ? C’est ce que supposaient de nombreuses sources hier, expliquants que le contrat du milieu allemand avec adidas arrivait à son terme et qu’il ne serait pas reconduit. La faute, selon Bild, aux inquiétudes concernant son image publique et les revenus élevés du gunner. En effet, suite à la pandémie de coronavirus, adidas aurait besoin d’économiser de l’argent et  les émoluments importants du joueur pourraient faire pencher la balance en sa défaveur.

Suite à ces rumeurs, le clan Özil s’est exprimé et a confirmé que les deux parties savaient depuis un certains temps déjà que leur contrat se terminerait cet été et que la fin de cette collaboration n’était en aucun cas due à la position politique du joueur ou à son image. L’agent d’Özil a par ailleurs insisté sur le fait que son joueur restait l’un des sportifs les plus commercialisables au monde et qu’il souhaitait se concentrer sur la construction de sa propre marque une fois son contrat avec adidas expiré.

Dans un entretien réalisé avec ESPN, l’agent d’Özil a déclaré : « adidas savait qu’il poussait son propre truc. Il l’a annoncé récemment sur Twitter. Il est temps de créer sa propre marque pendant qu’il joue encore. Après avoir testé, il y a quelques années des casquettes, des t-shirts et d’autres lignes à un très petit niveau qui se sont toutes vendues en une heure, nous savons que la demande est là. »

Mais alors Özil va-t-il lancer sa propre chaussure de foot ? Car lancer une marque textile c’est une chose, mais une chaussure de foot en est une autre. Cela requiert beaucoup plus d’expérience et de moyens. Dans le même entretien accordé à ESPN, son agent a indiqué : « il pourrait signer un autre accord demain. Personne n’a la portée qu’il a en Premier League, vous pouvez donc imaginer quelle attraction il a pour de nombreuses marques de chaussures de foot. Peut-être qu’il portera des Puma pendant quelques jours, puis des Nike le lendemain. Il y a aussi des classiques du passé qu’il veut porter. Lorsque le contrat avec adidas arrivera à échéance, tout est en place pour construire la marque M10, voire pour la construire avec d’autres marques s’il le souhaite. »

S’étant affiché avec des chaussures vintage les semaines passées, et n’ayant pas été utilisé pour la campagne de lancement de la Predator 20, on se dit en effet que tout cela est bel et bien vrai. Il ne reste plus qu’une chose à faire : attendre patiemment la fin du contrat entre Mesut Özil et adidas, et voir ce qu’il se passe ensuite.

Une chose est sûre, ce sera étrange de revoir jouer Özil avec des chaussures d’une autre marque qu’adidas.

Crédits photos : A la une (John Walton/PA WIRE) – Training (arsrnal.com) 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 4 juin 2020 à 18 h 43 min

Oui bizarre effectivement, cela devient le sujet du moment !! (cela te permet de produire de bons papiers !). En rapport avec le port de différentes marques cela peut être pour Mesut le moyen de faire jouer la concurrence, si je puis dire, au niveau financier des contrats signés, n’est-ce pas ? Et je suis d’accord avec toi, en relation avec le concept création de marques textiles et marque chaussures de foot : l’apport financier doit être considérable, les appuis et pistons doivent fonctionner à fond (communication, usine et site de fabrication,…) et le merchandising doit être puissant car sinon : c’est le flop flop flop !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok