Chaussures de foot

Agent de Özil : « Il aurait été impossible pour Mesut de lancer sa propre marque s’il était resté avec adidas »

Publié le 13/07/2020

Désormais officiel, le divorce entre adidas et Mesut Özil a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. Pour expliquer clairement la situation, nos confrères de Soccer Bible ont rencontré Erkut Sogut, l'agent du Gunner.

Après avoir agité la sphère médiatique durant plusieurs jours, Mesut Özil est désormais libre de tout contrat depuis le 1er juillet et peut porter n’importe quelle paire de chaussures de foot depuis cette date. Longtemps sous contrat avec Nike avant de devenir l’un des piliers des la communication d’adidas dans le Monde puisque tête d’affiche lors du lancement de la ACE 16, le joueur d’Arsenal s’est récemment entrainé avec une paire de Nike aux pieds. Un choix fort pour l’ancien ambassadeur adidas mais qui pourrait bien être la face cachée d’une nouvelle grande aventure puisque le joueur est décidé à lancer sa marque M10. Erkut Sogut, l’agent du Gunner, s’est notamment confié à nos confrères de Soccer Bible pour évoquer cette situation.

« Il était clair pour nous que nous devions être libres et indépendants pour faire nos propres choses et ce n’est que maintenant, avec le contrat adidas expirant cet été, que nous sommes en mesure de vraiment développer la marque M10 »

« Entre Mesut et adidas, c’est désormais un contrat officiellement terminé. Ce fut un long contrat – près de huit ans – et un long et fructueux voyage ensemble. Tout le monde chez adidas savait qu’il n’y aurait plus de contrat au-delà de 2020, car Mesut a déjà commencé à créer sa propre marque au cours des dernières années.  » affirme par exemple son agent. Après avoir participé à toutes les grandes sorties de la marque aux trois bandes comme la ACE 16 ou le retour de la légendaire Predator, le milieu de terrain allemand a tout simplement choisi de ne pas aller au-delà de l’accord signé en 2012 afin de se concentrer sur le lancement et la commercialisation de sa propre marque.  « Il aurait été impossible pour Mesut de lancer sa propre marque s’il était resté avec adidas, il était donc clair que tôt ou tard nous devions suivre notre propre chemin pour donner à Mesut la liberté de faire ce qu’il voulait faire – travailler sur et développer sa marque M10. Les joueurs sont tellement limités avec ce qu’ils peuvent faire lorsqu’ils signent un accord de partenariat. Les restrictions sont normales et si je possédais une marque, je m’assurerais qu’il y ait les mêmes restrictions. Elles paient des millions et des millions de joueurs chaque année et veulent tirer le maximum de l’accord.  »

« J’ai compris la position d’adidas – ils veulent que leurs joueurs portent leurs dernières chaussures – mais j’ai aussi compris le désir de Mesut d’être à l’aise avec les crampons qu’il porte »

Quels crampons pour Özil ?

Désormais libre de porter n’importe quelle paire de crampons, l’allemand s’est pourtant illustré en utilisant une paire de Predator Accelerator « Electricity » qui a fait beaucoup parler.  « Les crampons Predator Accelerator « Electricity » qu’il porte maintenant, ils ont été envoyés en cadeau par adidas et ce qui s’est passé, c’est qu’il est devenu si à l’aise de les porter qu’il a voulu continuer à jouer avec, ce qui n’était probablement pas ce qu’adidas attendait.  » Un choix simplement axé sur la sensation de confort mais qui tranche en revanche nettement avec le fait de porter une paire de Nike Mercurial Vapor  seulement quelques jours après. D’ailleurs, si les crampons qu’il avait porté arrivaient tout droit du site Rareboots4U, le joueur d’Arsenal pourrait bien porter des modèles assez particulier si on en croit les propos de son agent. « Mesut est maintenant libre de porter toutes les chaussures qu’il veut, donc chaque semaine, nous pourrions le voir porter une paire différente. Nous explorons actuellement un certain nombre d’options; l’une comprend la collaboration avec différents designers et différentes organisations caritatives pour créer des chaussures personnalisées avec des designs et des messages uniques. Certaines qu’il porte seront ensuite vendues aux enchères après chaque match et les bénéfices iront à des œuvres caritatives.  »

mesut-ozil-adidas-predator-accelerator-electricity

Quel avenir pour sa marque M10 ?

Si le choix de ses futurs crampons nous intéresse forcément, celui du lancement de sa marque aussi. Car se lancer dans une aventure comme celle-ci demande forcément des garanties et une connaissance du marché. « Cela a commencé après la Coupe du Monde 2014 lorsque nous nous sommes assis avec Mesut et avons discuté de là où il voulait être dans cinq ans et quels étaient nos objectifs à long terme. À l’époque, nous étions avec adidas, mais Mesut a toujours parlé de son ambition de vouloir créer sa propre marque. Nous savions dès lors que nous devions travailler avec des personnes et des designers de haut niveau » peut-on apprendre dans cet interview. « Un de mes amis à Los Angeles nous a mis en relation avec James Bond, propriétaire du magasin de sneakers ‘Undefeated’ . Il travaillait en étroite collaboration avec adidas à l’époque. Une fois que nous avons finalisé le logo M10, James nous a conseillé de garder le produit très simple et de nous concentrer uniquement sur de petites quantités de casquettes et de t-shirts pendant que nous testions le marché. Après notre premier lancement, tout s’est vendu en une heure et nous avions des joueurs comme Sergio Ramos et Jerome Boateng portant des casquettes M10. » De quoi attendre impatiemment les prochaines pièces de la collection M10 !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok