Chaussures de foot

« Chaque détail sur la Future Z vous donne un bénéfice » Florian Nemetz, product manager Puma Football

Publié le 11/01/2021 Mis à jour le 13/01/2021

À l'occasion de la sortie officielle de la Puma Future Z, nous avons eu l'occasion de nous entretenir pendant près de 30mn avec deux artisans de la conception de la Future Z portée et incarnée par Neymar.

Présentée il y a un mois dans un coloris Teaser Edition et portée par Neymar Jr, la Future Z s’est officiellement dévoilée dans ses nouvelles couleurs ce lundi 11 janvier 2021. Dans le cadre de ce lancement, nous avons eu le privilège de nous entretenir avec deux des petites mains qui sont au coeur même des équipes de conception des crampons Puma. Lilly Cocks, Developer Teamsport Footwear et Florian Nemetz, Product Manager Teamsport Footwear nous ont parlé de la Future Z, de ses ambitions et de la stratégie ambitieuse de Puma Football.

« Après trois ans, il est à nouveau temps d’exciter nos consommateurs, de dévoiler un look totalement nouveau mais surtout de dévoiler une nouvelle technologie »

Première question, pourquoi ce nom Future Z ? Pourquoi une lettre alors que la Ultra reprend le même système de nom qu’auparavant ?

Quand nous avons introduit la Future, c’était un nouveau silo qui était un « game changer » pour nous dans le football. Mais comme nous lançons une chaussure totalement nouvelle en 2021, il était malgré tout important de changer le nom de la chaussure tout en gardant le terme Future. La Future Z est construite sur l’ADN Future mais elle donne aussi une nouvelle mise à jour avec le Z que nous avons ajouté. Le Z, revanche, il signifie plusieurs choses :

  • Premièrement c’est un symbole pour une arme, on voulait créer la chaussure ultime pour vous aider à battre tous vos adversaires sur le terrain
  • Deuxièmement il y a un clin d’oeil évident à la génération Z, ça montre le futur du football
  • Dernièrement, le zig zag, le dribble, le mouvement, c’est une chaussure faite pour les joueurs agiles

Récemment, Dominique Gathier nous expliquait que les joueurs qui portent la Ultra basent leur jeu sur la vitesse de déplacement avec le ballon. Qui sont les joueurs Future Z ?

Nous avons deux silos fort aujourd’hui. Ultra est le silo vitesse et Future Z est le silo agilité. On ne se concentre pas sur une position spécifique mais plutôt sur l’état d’esprit des joueurs. La Future Z a clairement été pensé pour les playmakers créatifs, les joueurs qui sont les créateurs de leur équipe, les non-conformistes, ceux qui veulent être les leaders. À la fin, ils sont tous techniques, c’est la chose la plus importante qu’ils doivent avoir. La paire associe l’agilité et la technique (le skills).

De quand date le premier brief de la Future Z ? Peux-tu nous expliquer le calendrier de conception d’un nouveau modèle comme celui-là ?

Le premier brief  de la Puma Future Z date d’il y a un peu plus de deux ans. Du début à la fin, c’est environ 24 mois, surtout pour un nouveau silo comme c’est le cas de la Future Z. Le brief nous permet d’avoir une idée de la direction de la prochaine paire. Les designers et développeurs sont capables de débuter à partir de ça et de revenir avec un premier concept de la chaussure. Une fois qu’on a un design confirmé on peut lancer les échantillons (samples), on peut en créer plusieurs pour améliorer le produit à chaque fois et arriver à la version finale. Donc c’est un procédé long, mais qui nous permet de créer une chaussure dont on est vraiment satisfait à la fin.

« Chaque détail sur la chaussure vous donne un bénéfice. On a fait tout différemment, après trois ans il était temps de changer et de venir avec un nouveau concept mais en gardant l’ADN Future. »

Combien de versions différentes de la Future Z ont vu le jour avant d’arriver à ce modèle final ?

Sur une période de 24 mois, nous avons du réaliser six ou sept versions différentes de la paire. Ce qui a été intéressant pour cette chaussure, c’est que nous avons eu le concept dès le début avec la technologie FuzionFit+ que nous avons essayé de développer dès le début. Donc au fil des samples, la chaussure restait quasiment la même et nous améliorions seulement la technologie FuzionFit+.  

Depuis sa sortie en 2018, la gamme Future a connu de nombreuses évolutions. Néanmoins, cette Future Z se veut être totalement différente et surtout innovante grâce à la présence de nouvelles technologies et d’un nouveau design. Pourquoi un tel changement ?

Depuis son lancement, la Future a été un gros succès pour nous chez Puma. Après trois ans, il est à nouveau temps d’exciter nos consommateurs, de dévoiler un look totalement nouveau mais surtout de dévoiler une nouvelle technologie.  C’est la principale chose que nous avons apprise, le design est important, les couleurs aussi, mais il est nécessaire d’avoir une bonne technologie derrière le visuel. Ça a été la même chose avec le Netfit. Et on veut faire la même chose avec FuzionFit+.

Nouveau look, unique en terme de design. Premier coloris audacieux et fort, très visible. Mais on garde l’ADN Future. Chaque détail sur la chaussure vous donne un bénéfice. On a fait tout différemment, après trois ans il était temps de changer et de venir avec un nouveau concept mais en gardant l’ADN Future.

Le Netfit a été au cœur de la précédente version de la gamme Future. Est-ce que la bande de compression Fuzionfit se veut dans la lignée de cette technologie ?

Netfit est quelque chose que nous avons depuis longtemps et nous voulions vraiment avancer avec un nouveau concept et une nouvelle technologie pour le silo Future. C’est de cette volonté que nous avons voulu créer le FuzionFit+. On pense vraiment que c’est un bon pas en avant par rapport au NetfitLe joueur est toujours au centre de la réflexion quand on imagine une chaussure et comme mentionné précédemment, le maintien est vraiment important pour nous. Voilà pour quoi on pense que le FuzionFit+ est la meilleure technologie que nous pouvons donner aux joueurs aujourd’hui. La bande a été conçue spécifiquement de manière à ce qu’elle offre assez de liberté pour les joueurs qui la chausse mais que ça offre aussi assez de verrouillage. 

Quelle est la particularité de la nouvelle semelle Dynamic Motion System ?

La nouvelle semelle se démarque notamment part un nouveau design chez Puma. La zone fine au milieu nous permet de garder une chaussure légère mais aussi de visualiser que la bande FuzionFit+ fait bien le tour de toute la chaussure. Ça permet au joueur de ressentir le bénéfice du cette technologique sur une surface plus importante. La finesse de la partie centrale de la semelle n’empêche pas d’avoir une partie avant plus large et la nouvelle position des crampons offre une bien meilleure traction.

On a vraiment été séduit par les qualités de la version .3 de la Ultra. Peut-on s’attendre à une aussi bonne surprise sur la Future Z ?

Oui absolument. La P3 est aussi importante, sinon plus importante, que la P1 pour nous. Et nous avons vraiment mis beaucoup d’effort pour développer cette chaussure. Nous avons voulu faire en sorte que les technologies du modèle milieu de gamme soient aussi proches que celles de la version haut de gamme. Nous sommes vraiment content d’avoir créer une très bonne P3, très proche de la Future Z 1.1 visuellement, ce qui permet d’ajouter une vraie valeur dès le premier coup d’oeil. De toute manière, la .3 fait toujours partie du brief initial lors de la conception d’une chaussure.

A quel point le design est-il important ?

C’est évidemment très important mais pas autant que la performance.

« Une chose est sûre, la performance est la clé. Tout ce qu’on imagine et développe doit avoir un bénéfice »

Il y a trois ans, Puma se réinventait avec l’arrivée de la One puis de la Future six mois plus tard. Après cette réorganisation, Puma grappille chaque jour des parts de voix et de nouveaux joueurs. Les produits ont bien évidemment une place prépondérante dans l’arrivée de ces joueurs. Mais qu’est-ce qui fait aujourd’hui la forces des crampons Puma ?

Pour moi c’est une combinaison entre plusieurs éléments. Premièrement, le message que nous donnons, c’est que tout ce que nous faisons, on le fait pour que nos produits aient un avantage en terme de performance. C’est donc du à la qualité des chaussures de foot car c’est avant tout la qualité qui convainc les consommateurs.  L’autre chose est que nous sommes plus proche de nos consommateurs, nous organisons plus de meetings avec eux qu’auparavant pour entendre les attentes, les besoins, les retours.

L’aspect marketing est forcément aussi important et notamment les joueurs que l’on a signé comme Neymar. Il est clairement est un gamechanger pour nous et il le sera pour les prochaines saisons, c’est seulement le début d’un nouvelle ère mais ce grand joueur est une formidable addition a notre portefeuille de joueurs. Constamment, il est important de continuer à recruter des joueurs et personnages comme lui.  Mais bon, tout cela c’est bien mais il y a encore beaucoup de choses à faire pour rattraper le « big two » ! 

Votre travail est d’anticiper les besoins de demain et de concevoir les crampons que nous porterons dans deux ou trois ans. C’est quoi l’avenir de la chaussure de foot chez Puma ?

La clé pour nous, c’est de parler aux consommateurs. Les pratiquants qui ont aujourd’hui ont 15, 16, 17 ans car il est vraiment important d’avoir leur opinion. Une chose est sûre, la performance est la clé. Tout ce qu’on imagine et développe doit avoir un bénéfice. Donc nous travaillons de manière proche avec les universités, les équipes d’innovations, mais aussi avec nos clubs sous licence (AC Milan, Man City, Newcastle) pour être sur que nous pouvons valider les design, pour tester une nouvelle semelle, une nouvelle tige, et c’est ça qui a la fin fait que le process de création d’une chaussure prend presque deux ans. Evidemment je ne peux pas vous dire ce que seront nos chaussures pour 2023/2024 mais vous pouvez garder en tête qu’il y aura des produits vraiment excitants chez Puma dans les saisons à venir ! 

Pour continuer votre lecture

La Future Z de Neymar, officiellement dévoilée par Puma Football

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 11 janvier 2021 à 17 h 30 min

Magnifique papier Victor ! Papier complémentaire au précédent sur la FUTURE Z de PUMA !! De la difficulté à la base de créer une paire de crampons performante qui au final va apporter un plus indéniable au joueur quelque soit son placement sur la feuille de match avec en plus son envie de performer de la meilleure façon ! Belles illustrations !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok