Chaussures de foot

Wayne Rooney révèle comment il a joué un rôle dans la conception de la Nike Total 90

Publié le 02/03/2021

C'est durant une interview que Wayne Rooney a expliqué le rôle qu'il avait joué dans la conception de la légendaire Nike Total 90.

Dans l’histoire des chaussures de foot, la Nike Total 90 est l’une des plus iconiques. C’est en 2000 que la première Nike Total 90 Zoom I a vu le jour. Conçue pour les joueurs doués techniquement, cette paire s’est ensuite retrouvée aux pieds de grands noms du football et c’est même Francesco Totti qui a été l’un des premiers à la porter. Ensuite, ce sont des noms comme Edgar Davids, Hidetoshi Nakata ou encore Lilian Thuram qui vont utiliser cette paire mais aussi Luis Figo, Roberto Carlos et Fernando Torres.

Si la paire a continué d’évoluer durant près de 13 ans avant d’être remplacée par la Hypervenom et qu’elle a également connu une très grande histoire grâce à semelle Turf qui a fait d’elle l’une des stars des cours de récréation pendant plusieurs années, un détail de sa conception nous avait jusqu’ici échappé. Ce « détail », c’est Wayne Rooney. L’ancien international qui a tout simplement été impliqué dans le processus de conception de la paire durant sa carrière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wayne Rooney (@waynerooney)

J’ai des pieds vraiment larges, alors je me suis assuré que les crampons étaient un peu plus larges. Un modèle comme la Vapor, je ne pouvais pas le porter.

Bien sûr, quand on évoque l’implication de Rooney dans le développement de la gamme Total 90, on ne parle pas de la première génération qui date de 2000. L’ancien joueur de Manchester United avait alors 15 ans et n’était pas encore la légende qu’il est devenue. D’ailleurs, lors de ses premiers matchs avec Everton à partir de 2002, le jeune prodige évoluait avec des crampons de la marque Umbro et ce n’est qu’à partir du 1er juillet 2003 que le joueur s’est engagé avec Nike et a commencé à porter la gamme Total 90.

wayne-rooney-nike-total-90-1

Mis en avant dans la communication de Nike à partir de 2004 et notamment au moment de la sortie de la Air Zoom Total 90 III qui est probablement la plus emblématique, Wayne Rooney a donc ensuite joué un véritable rôle dans le développement de la paire qu’il a le plus apprécié de sa carrière. « J’ai joué un grand rôle ! Je me suis envolé pour Portland aux États-Unis à plusieurs reprises pour aider à la conception de la chaussure » affirme-t-il dans les colonnes de Talksport. « D’ailleurs, j’ai été assez égoïste. J’ai des pieds vraiment larges, alors je me suis assuré que les crampons étaient un peu plus larges. Un modèle comme la Vapor, je ne pouvais pas le porter. Plus tard, j’en portais même quand je suis retourné à Everton (en 2017 ndlr) ! Les crampons avaient environ dix ans mais ils étaient encore si confortables que je pouvais les porter dix ans après qu’ils aient été fait pour moi.  »

Ainsi, tous ceux qui ont les pieds larges et qui ont été convaincus par la gamme Total 90 de la fin des années 2000 peuvent remercier Wayne Rooney !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 2 mars 2021 à 18 h 06 min

C’est vraiment bien que Wayne ROONEY ai pu participer à la conception de la paire de crampons : la NIKE TOTAL 90 : c’est une expérience tout à fait novatrice, pour lui, je pense, pour un joueur de foot et c’est, presque normal : le joueur de Foot (où qu’il se trouve dans la hiérarchie sportive (ligue 1 – ligue 2 et autres divisions) est le sportif à faire participer pour concevoir des crampons !! Et d’ailleurs – je le dis de façon juste & certaine sans intérêt particulier – donc l’intérêt que notamment FOOTPACK puisse exister & perdurer encore longtemps dans le temps pour avoir l’expertise avisée de l’ensemble des sportifs qui participent à FOOTPACK ! Donc un grand merci à tous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok