Chaussures de foot

Mizuno lance la Morelia Ultra Light, fabriquée à la main au Japon

Publié le 05/03/2021

20 ans après la première Morelia Ultra Light, Mizuno revient sur le marché des crampons légers avec une nouvelle version de la Morelia UL.

Il y a un peu plus d’un an, la marque japonaise Mizuno lançait « l’année de la Morelia« . Dévoilée en 1985, la paire emblématique de la marque nippone a longtemps été visible aux pieds de joueurs comme Roberto Carlos, Rivaldo ou encore Patrick Kluivert. Bien avant l’avènement de Nike et encore aujourd’hui, les modèles concoctés par Mizuno bénéficient d’un savoir faire assez hors du commun et d’une qualité remarquable. 35 ans après sa sortie, la Morelia fait toujours partie de la gamme football de Mizuno et la marque vient de relancer une version UL (Ultra Light) comme elle avait pu le faire en 2000.

Un savoir faire artisanale unique dans les crampons de foot

Quelques heures seulement après avoir découvert la Puma Ultra SL 21 qui apparaitra aux pieds d’Antoine Griezmann ce samedi, c’est donc une nouvelle paire Ultra Light qui se dévoile aujourd’hui. Une version qui est loin d’être nouvelle pour Mizuno puisque l’équipementier avait déjà imaginé un modèle de ce type en 2000. Alors considérée comme la paire de crampons la plus légère au Monde avec un poids de 200 grammes, la Mizuno UL s’est ensuite fait rattraper par les autres manufacturiers qui se sont presque tous lancés dans la course à la légèreté. 21 ans après, Mizuno revient à ses premiers amours et redonne vie à à cette paire. Mais alors que les nouvelles technologies auraient pu lui permettre de descendre largement en dessous de 200 grammes, la firme nippone a souhaité conserver les mêmes caractéristiques qu’il y a 20 ans et notamment le fait de retrouver un cuir de kangourou sur cette version allégée et une fabrication artisanale.

En effet, comme l’ensemble des produits « Made In Japan » de Mizuno, c’est un travail d’assemblage à la main dans les règles de l’art qui est revendiqué. L’occasion d’asseoir encore un peu plus ce statut de marque de chaussures de foot différente des autres. Certes, développer une paire de crampons en dessous de 90g aurait été un exploit planétaire mais Mizuno préfère poursuivre dans ce qu’il sait faire de mieux : des chaussures de qualité et confortables.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 5 mars 2021 à 17 h 16 min

Ton dernier paragraphe resume trés trés bien la qualité exceptionnelle de MINUZO !! Que dire de plus Thomas ! Vraiment bien de nous avoir fait connaitre cette nouvelle fabrication de crampons !!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok