Au stade : Angers SCO vs LOSC

Publié le 26/05/2021

La saison 2020/21 de la Ligue 1 Uber Eats s'est achevée ce weekend et a vu le LOSC décrocher son quatrième titre de champion de France au bout du suspense sur la pelouse d'Angers SCO. Le stade Raymond Kopa était donc "the place to be" dimanche soir, on y était et on est de retour avec le premier épisode de notre série Au stade depuis le début de la pandémie.

Après avoir dévoilé un nouveau logo, son nouveau maillot et son nouveau sponsor maillot, Angers SCO qui n’avait plus rien à jouer recevait le LOSC pour le match du titre dans le cadre de la 38ème journée de Ligue 1. Une semaine après son nul à domicile face à l’AS Saint-Étienne, le LOSC n’avait plus le droit à l’erreur, faisant de la victoire une obligation, au risque de laisser le titre au PSG, deuxième à trois points des dogues mais avec une meilleure différence de buts. Mais à la fin, c’est bien le LOSC qu’il l’a emporté, glanant un premier trophée depuis son doublé coupe – championnat réalisé lors de la saison 2010/2011.

Hormis le titre qui se jouait sur ce match, ce match Angers SCO vs LOSC était aussi la scène du dernier match de Stéphane Moulin, le coach des noirs et blancs qui a décidé de quitter le club après une décennie de bons et loyaux et services. Comme vous pouvez l’imaginer, il y a meilleures conditions qu’un stade vide pour un adieu avec un être aimé mais le tifo déployé par les supporters avant le match et les accolades sur le terrain permettent tout de même de ressentir de belles émotions.

En parlant d’émotions, après seulement dix minutes de jeu, le LOSC ouvrait le score par l’intermédiaire de son attaquant canadien Jonathan David et l’on assistait aux premières scènes de joies et de soulagement côté Lillois. Et juste avant la mi-temps, les dogues doublaient la mise grâce à un penalty obtenu par ce même Jonathan David puis transformé par le meilleur buteur du club cette saison, le turque Burak Yilmaz. Un but d’Angelo Fulgini pour Angers SCO à la 92ème minute a légèrement entaché la copie mais peu importe, le LOSC s’est imposé et est champion de France pour la quatrième fois de son histoire.

Et donc on en arrive aux célébrations. A peine le premier des trois coups de sifflets de l’arbitre entamé, le banc lillois exalte et s’est rué sur le terrain pour célébrer la victoire… et c’est ce que nous avons fait aussi pour vous partager du plus près possible ces scènes de joies.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok