Maillots de foot

Quel équipementier a remporté le plus de C3 ?

Publié le 15/09/2021

Créée en 1971, l'Europa League, anciennement Coupe de l’UEFA, est de retour sur nos écrans ce jeudi. L’occasion de revenir sur les clubs, et surtout les équipementiers, les plus titrés de la compétition.

Le 21 août 2020, le FC Séville entre un peu plus dans l’histoire en devenant le premier club à remporter six Ligues Europa de l’UEFA (2006, 2007, 2014, 2015, 2016 et 2020). Si tout le monde connaît la formation qui en possède le plus à son palmarès, pour ce qui est des équipementiers, c’est plus compliqué. Voici la réponse.

adidas a remporté le plus de C3 devant Nike 

Comme en Ligue de Champions, adidas est l’équipementier qui a remporté le plus d’Europa League, anciennement appelée Coupe de l’UEFA. Avec 14 titres à son palmarès aucune autre marque ne fait mieux. La griffe allemande a principalement garni son armoire à trophées dans les années 70-80 grâce au PSV Eindhoven (1987), l’Eintracht Francfort (1980), Ipswich Town (1981), l’IFK Göteborg (1982 et 1987), au RSC Anderlecht (1983), au Real Madrid (1985 et 1986) puis le Bayer Leverkusen (1988).

En revanche, sur les vingt dernières éditions, adidas a seulement glané deux C3, l’une avec Manchester United en 2017 et l’autre avec Chelsea en 2013. Galatasaray (2000), le Bayern Munich (1996), Schalke 04 (1997) complète la liste des lauréats adidas.

Si l’équipementier allemand coince dans les dernières éditions, son principal rival, Nike, carbure. Depuis 2003, date de sa première victoire en Europa League avec Porto, la marque au swoosh comptabilise en tout neuf succès. On y retrouve Valence (2004), Shakthar Donetsk (2009), l’Atlético Madrid (2010, 2012 et 2018), le FC Porto (2011), Chelsea (2019) et le FC Séville (2020).

Umbro, l’équipementier au glorieux passé 

Sur la troisième marche du podium, Umbro peut se vanter d’être le premier équipementier à remporter la C3 de l’histoire en 1973. La marque britannique fabriquait alors les maillots de Tottenham. Au total, la marque aux losanges l’a gagné à sept reprises. Et pas avec n’importe quels clubs, Liverpool (1976), Ajax Amsterdam (1992), Inter Milan (1994 et 1998), Parme (1995) et le CSKA Moscou (2005). Un joli palmarès. 

Puma, qui n’a gagné qu’une seule Ligue des Champions (Étoile Rouge de Belgrade en 1991), a remporté trois Ligues Europa. La première en 1975 avec le Borussia Mönchengladbach, la seconde toujours avec les Poulains (1979) et la troisième grâce au Zénith Saint-Pétersbourg (2008).

La marque au félin partage la quatrième place avec deux autres équipementiers : Joma et Kappa. La griffe espagnole a gagné la compétition avec Séville (2006 et 2007) et avec Villarreal (2021). Les premiers succès de la marque italienne, eux, remontent au début des années 90 avec la Juventus (1990 et 1993), deux titres auxquels s’ajoute l’édition 2002 glanée par Feyenoord.

Ennerre, Reebok, Le Coq Sportif et les autres… 

Suivent Le Coq Sportif et Warrior Football avec deux trophées chacun. Feyenoord (1974) et Tottenham (1984) ont remporté l’Europa Ligue aux côtés de la marque française. De son côté, le FC Séville a soulevé à deux reprises le trophée avec le logo de la marque américaine frappé sur ses tenues (2014 et 2015). Ennerre (Napoli, 1989), uhlsport (Inter Milan, 1991), Lotto (Parme FC, 1999), Reebok (Liverpool, 2001) et New Balance (FC Séville) complètent la liste des équipementiers qui ont gagné l’Europa League.  

Précision, Liverpool (1973) et la Juventus (1977) ont tous les deux gagné la C3 avec des tenues fabriquées sans l’aide d’un équipementier. 

 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok