Chaussures de foot

Presnel Kimpembe de retour chez Nike, c’est (enfin) officiel !

Publié le 22/12/2021

D’ambassadeur de la adidas Glitch à visage de la gamme football de Nike. Alors qu’il évoluait depuis plusieurs mois avec les chaussures à la virgule, le parisien s’est enfin engagé avec Nike.

Et si c’était le #bootsmercato le plus long de l’histoire ? À force de voir jouer Presnel Kimpembe avec différentes versions de la Mercurial Vapor, on pourrait presque croire que le défenseur central du PSG était sous contrat avec Nike depuis plusieurs mois.

Pourtant, c’est bien en cette fin décembre 2021 que l’international français a annoncé sa signature chez Nike, 18 mois après avoir été aperçu pour la première fois avec le silo vitesse de la marque. Record.

Un retour chez Nike pour Presnel Kimpembe

Quand on pense aux crampons de Presnel Kimpembe, on pense donc aujourd’hui à la Mercurial Vapor et on devrait continuer d’associer les deux durant les prochains mois et les années à venir. Pourtant, avant de devenir le visage de Nike, le parisien a longtemps incarné les chaussures de foot adidas.

Premier joueur à avoir porté la adidas Glitch lors d’un match de Champions League, Presnel Kimpembe a en effet été l’un des visages importants de cette gamme pour l’équipementier allemand. Aux côtés de Benjamin Mendy, le francilien incarnait cet esprit décalé voulu par adidas et c’est encore avec cette paire que Kimpembe évoluait lors du Mondial 2018.

Semble-t-il peu convaincu par la seconde version du silo, le défenseur central a finalement rapidement basculé vers la gamme X à la fin de la Coupe du Monde avant même de tester la Nemeziz en juillet 2019. Mais c’est au cœur de l’été 2020 que la bascule d’adidas à Nike s’est finalement réalisée. Après avoir été aperçu avec une paire de X 18.1 où les trois bandes de l’équipementier avaient été soigneusement maquillées, c’est avec la Mercurial Vapor 13 du pack Neighborhoods qu’il avait joué le premier match amical du PSG face au Havre.

Depuis ce moment-là, la Mercurial Vapor ne quitte plus le titi parisien mais différents coloris et différentes versions sont en revanche utilisées. On l’a par exemple régulièrement vu à l’entrainement avec la Mercurial Vapor 14 du dernier pack « Recharge » tandis que pendant les matchs c’est la Mercurial Vapor 13 du pack Daybreak de 2020 qui est souvent portée. Un choix surprenant mais qui devrait être désormais réglé avec sa signature officielle avec la marque à la virgule. En effet, il est presque tout le temps stipulé dans les contrats que les joueurs doivent évoluer avec les dernières paires envoyées par la marque lors des matchs officiels, sous peine de prendre une amende !

Déjà proche de Nike durant les premiers moments de sa carrière puisque sa première apparition en Ligue 1 avec le PSG avait été faite avec une paire de Mercurial Superfly IV rouge et jaune, Kimpembe avait finalement cédé aux sirènes d’adidas un peu plus tard dans la saison 2014-2015, lorsque l’équipementier allemand avait fait le pari de réorganiser complètement sa gamme de crampons. Le parisien avait alors basculé vers la X15. Plus qu’une simple arrivée chez Nike, c’est donc un retour que Kimpembe s’offre avec cette officialisation. À une époque où les départs sont plus nombreux que les arrivées chez Nike, la signature de Kimpembe est forcément une bonne nouvelle.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok