Chaussures de foot

Il y a 10 ans, adidas lançait la technologie miCoach sur la f50

Publié le 19/01/2022

Si vous étiez déjà pratiquants dans les années 2010, vous avez forcément entendu parler de la technologie miCoach d'adidas. C'était il y a déjà 10 ans.

« Cela fait un certain temps que nous travaillons au développement d’une chaussure intelligente et celle que nous avons inventé va révolutionner l’industrie du football  ». Prononcé par Markus Baumann, vice-président d’adidas, au moment de la présentation de la f50 adizero miCoach, ces mots donnaient encore plus de poids à l’ambition de la marque allemande sur ce secteur. Dix ans après, qu’en reste-t-il ?

adidas miCoach, c’était quoi ?

« La chaussure avec un cerveau » . Présentée en septembre 2011, la technologie miCoach d’adidas se voulait être le coeur même d’une chaussure de foot intelligente. Élaborée pendant de nombreuses années au sein des ateliers de la marque aux trois bandes, cette nouvelle technologie avait pour volonté de capturer les performances des joueurs sur le terrain. Pour cela, adidas avait intégré une petite puce sous la semelle des joueurs.
.

adidas miCoach

Une puce dotée d’un accéléromètre et qui se déclenchait dès le premier pas du joueur afin d’analyser plusieurs éléments comme la vitesse, la vitesse moyenne (enregistrée chaque seconde), la vitesse maximale (enregistrée toutes les cinq secondes), le nombre de sprints, la distance, la distance avec des efforts intensifs ou encore le nombre de pas et de foulées.

« Ce qui rend cette chaussure unique, c’est que vous allez pour la première fois pouvoir vous comparer à certains des meilleurs joueurs au monde »

Une bibliothèque de données très large et complète qui était ensuite stockée sur la mémoire interne de la puce pendant près de 7h. Le temps pour les athlètes de les transférer sur un smartphone ou un ordinateur et des les comparer. Car si cette technologie était bien évidemment utilisée à l’époque par les ambassadeurs du silo f50 adizero comme Lionel Messi, Arjen Robben ou Karim Benzema, le grand public pouvait également l’utiliser. À la sortie d’un match amateur, n’importe quel joueur pouvait comparer ses statistiques personnelles à celles des plus grands joueurs du moment. Malin.

De miCoach à GMR, adidas n’a jamais arrêté

Révolutionnaire à l’époque, la technologie miCoach se veut encore dans l’ère du temps aujourd’hui puisqu’il y a seulement quelques mois, la marque aux trois bandes a dévoilé GMR, une semelle connectée qui permet de réunir là encore des données. Si ce que l’on peut considérée comme une version 2.0 de la technologie miCoach de 2011 ne semble pas connaitre un démarrage surpuissant, toujours est-il que les idées mises en place par adidas au début des années 2010 continuent d’inspirer les développeurs de l’équipementier depuis tout ce temps.

Preuve de l’importance de la collecte de data dans le sport, d’autres acteurs se sont engouffrés dans la brèche de la collecte en s’appuyant sur d’autres produits que les chaussures. On se rappelle notamment du protège-tibias connecté de TibTop qui permet de recenser la distance, l’allure, la vitesse, les touches de balles, la force de frappe ou encore le positionnement sur un terrain. De son côté adidas, avait été encore plus loin quelques temps après la sortie de la f50 adizero puisqu’un jeu vidéo avait vu le jour en 2012 et un ballon avait ensuite été présenté en 2014.

Baptisé miCoach Smart, ce ballon conçu pour les coups-francs permettait lui aussi de recueillir de nombreuses données. En effet, il était capable de fournir des informations telles que la puissance de frappe, la trajectoire du ballon, la rotation, la vitesse ainsi que le point d’impact du pied. Vendu à près de 300€, ce ballon n’a en revanche jamais connu de suite. En revanche, il est intéressant de noter que miCoach est une technologie que la marque a développé et utilisé dans de nombreuses déclinaisons et ce, jusqu’en 2015, au moment où elle a profondément modifié sa gamme de chaussures de foot en lançant les gammes ACE et X.

Depuis, miCoach a disparu mais reste encore dans la mémoire de ceux qui s’était comparé l’espace d’une séance au meilleur joueur de la planète, qui avait une meilleure vitesse que Benzema, une distance parcourue plus grande que celle de Messi ou un nombre de pas supérieur à Robben.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok