Maillots de foot

Quand le nouveau maillot de la Juventus ressemble un peu trop à celui d’un club japonais

Publié le 20/04/2022

Difficile d'être passé à côté du maillot fourth de la Juventus, de ses couleurs percutantes et de son design osé. Pourtant, le maillot ne semble pas si inédit que cela puisqu'il ressemble à un maillot de 2019, porté par un club de football au Japon !

Véritable copie ou simple coïncidence ? En dévoilant son maillot fourth 21-22 il y a quelques jours, la Juventus a attiré tous les regards. Réalisé en collaboration avec l’artiste brésilien Kobra qui est connu dans le Monde entier pour son travail graphique et coloré, ce maillot s’est aussi démarqué ces dernières heures par sa ressemblance avec le maillot de V-Varen Nagasaki, un club japonais, souvent très à l’aise avec ses différents équipementiers pour concevoir des tenues pas comme les autres.

Couleurs et graphisme identique mais histoire différente

Que ce soit le mélange de bleu et de orange, les différentes nuances de couleurs présentes ou encore le positionnement des formes géométriques, ce sont donc plusieurs éléments qui font du maillot fourth de la Juventus et du maillot domicile 2019 de V-Varen Nagasaki des cousins plus que germains. Pourtant, le maillot de la Juventus n’est pas une pâle copie de celui du club japonais. Conçu par hummel, le maillot du V-Varen Nagasaki avait été choisi par les supporters du club et puisait son inspiration de vitraux. Une tenue qui avait été également presque reconduite la saison suivante avec Umbro.

.

Le maillot fourth 2022 de la Juventus vs le maillot 2019 de V-Varen Nagasaki

De son côté, le maillot fourth de la Juventus a été imaginé en collaboration avec l’artiste brésilien Kobra. Bien connu pour ses peintures murales kaléidoscopiques puisqu’il en a peint plus de 3 000 sur tous les continents avec plus ou moins le même style, Kobra a spécifiquement conçu le quatrième maillot 21-22 pour la Juventus en s’appuyant parfaitement sur son histoire.

Ce sont donc deux maillots quasi identiques mais avec deux histoires totalement différentes qui ont vu le jour à seulement trois ans d’intervalle. Une curiosité qui n’est pas inédite dans l’histoire des maillots de foot mais qui est toujours intéressante à évoquer.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok