Maillots de foot

10 histoires à connaître sur les maillots de la Ligue des champions 2023

Publié le 07/09/2022

La croix de Saint-Georges du FC Barcelone, le cidre de Francfort, le vintage pour le BvB... Zoom sur 10 choses à retenir sur les maillots de la Ligue des champions 2023.

« The champions ». Vous l’avez en tête depuis lundi ? Vous n’êtes pas les seuls. Nous aussi, on chantonne la musique de la Ligue des champions en attendant les premiers matchs. Pour l’édition 2023, on s’est d’ailleurs focalisé sur les maillots qui possèdent le plus de symbolique, ceux qui racontent les plus belles histoires. En voici 10.

Atlético Madrid et l’arbouse

Cette saison, l’Atlético Madrid possède un maillot orange. Pour comprendre pourquoi, il faut analyser le logo du club madrilène. Il présente un ours appuyé contre un arbre, une scène qui renvoie à la statue de l’Ours et de l’arbousier. Réalisée par l’architecte espagnol Antonio Navarro Santafé, elle est située sur la Puerto del Sol.

Maintenant, concentrons-nous sur la couleur. L’arbouse, fruit de l’arbousier que l’on distingue sur le logo, est orange. Vous l’avez compris, les dirigeants de l’Atlético Madrid ont donc utilisé ce coloris pour rendre hommage aux symboles du club et de la ville. Subtil.

Le cidre à l’honneur pour l’Eintracht Francfort

L’Eintracht Francfort participe pour la première fois de son histoire à la Ligue des champions. Pour l’occasion, les Allemands ont dévoilé un maillot spécial qui s’inspire des verres dans lesquels sont sirotés l’Apfelwein, le cidre local. Il s’agit d’une spécialité gastronomique de la région. Comme les verres, le maillot affiche des motifs triangulaires.

Une collaboration lifestyle pour l’Ajax Amsterdam

La saison dernière, l’Ajax Amsterdam a dévoilé un maillot third en hommage à Bob Marley. Un an plus tard, les Bataves reviennent à la charge avec une troisième tunique tout aussi originale. Réalisée en collaboration avec la marque de streetwear Daily Paper, elle affiche 9 terrains de foot de rue de la ville.

La croix de Saint-Georges, l’emblème de Barcelone

Le mois dernier, les dirigeants du Barça ont dévoilé leur nouveau maillot third paré de ce symbole. Pour rappel, Saint-Georges est le patron de Barcelone et de la Catalogne.

Cette création de Nike fait aussi allusion à un événement qui s’est produit il y a 30 ans. En 1992, le FC Barcelone reçoit la Croix de Saint-Georges de la part du Parlement de Catalogne. Elle « récompense l’engagement social et leadership du Club en matière de diffusion du sport, de valeurs civiques et de solidarité », peut-on lire dans le communiqué presse du club.

Un clin d’œil à Bernabeu pour le Real Madrid

Sur le maillot third du Real Madrid, adidas a dessiné plusieurs bandes horizontales. Elles font référence à la structure métallique du Santiago Bernabeu. En travaux depuis 2019, l’enceinte devrait être prête pour 2023.

La vibe musicale du Bayer Leverkusen

Le maillot domicile du Bayer Leverkusen affiche un motif en forme d’onde sonore. Il renvoie aux supporters qui reprennent en coeur l’un des chants les plus populaires des tribunes de la BayArena, « Leverkusen allez ». Cette tenue a été fabriquée par Castore, nouvel équipementier de la formation allemande depuis cette saison.

Le vintage inspire le Borussia Dortmund

Lors de la saison 1988-1989, le Borussia Dortmund remporte la Coupe d’Allemagne face au Werder Brême. Pendant la finale, le BvB porte un maillot jaune paré de formes géométriques sur les épaules. Sobre et efficace.

Plus de 30 ans après, PUMA s’est inspiré de cette tenue imaginée par adidas pour le maillot spécial Ligue des champions du Borussia Dortmund.

Le maillot architectural du FC Séville

Les tenues fades du FC Séville, c’est finito. Depuis la signature d’un contrat équipementier avec Castore, les maillots du club andalou retrouvent de leur superbe. La preuve avec le jersey domicile. À dominante blanche, il fait allusion au Real Alcazar, un palais fortifié de Séville.

Manchester City, l’hommage au roi

Le maillot domicile de Manchester City s’inspire des années 60 et plus particulièrement de Colin Bell, le meilleur joueur de l’histoire des Citizens.

À l’intérieur du col, on retrouve une couronne qui fait allusion à son surnom, The King.

Le Pont du 25 avril, un emblème de Lisbonne

Imaginé par adidas, le maillot présente des rayures verticales en ton sur ton. Elles rappellent les câbles en acier d’un des édifices les plus célèbres de la cité portugaise : le Pont du 25 avril.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok