Toni Kroos, ce joueur qui porte la même paire depuis 2014

Publié le 22/08/2018

Le milieu de terrain allemand n’est plus à présenter : Champion du monde avec l’Allemagne et multiple vainqueur de la Ligue des Champions (4 titres)… En revanche, peu de personnes connaissent sa particularité avec son modèle de crampons. Histoire.

 

Le numéro 8 du Real Madrid est un joueur unique, et pas que sur le terrain. En effet, depuis 2014 le joueur porte le même modèle de chaussures de foot de son équipementier adidas. La saison 2018/19 a redémarré, et rien n’a changé pour lui, on prend les mêmes et on recommence.

Alors que les joueurs stars comme lui changent de paires et de coloris de plus en plus fréquemment (parfois plus de 10 fois par saison désormais), lui ne change pas, jamais.

Modèle fétiche ?

Kroos joue donc depuis 2014 avec une paire dont le nom de code est le suivant : adidas Adipure 11pro 2013/2014 dans son coloris blanc/bleu.

Alors comment fait-il pour continuer de porter un modèle dont Adidas a arrêté la production depuis plusieurs saisons ?

Tellement bien dans ses chaussures et ayant une relation d’ambassadeur privilégié chez adidas, Toni Kroos a réussi à convaincre l’équipementier de continuer de lui produire ce modèle en cuir kangourou exclusivement pour lui ! Il dispose même d’une version modifiée et personnalisée avec le logo Allemand sur le haut du talon.

En effet, les équipementiers distinguent généralement deux types de joueurs : les joueurs pros « normaux » qui eux disposent des modèles haut de gamme éventuellement personnalisés (drapeaux, noms …) et les joueurs pros « stars » qui eux ont le droit à des modèles modifiés (semelle et plaque de crampons – comme c’est le cas pour Kroos – coutures, moule sur mesure …).

Quelle exposition pour adidas ?

On est en droit de se poser la question. Quelle image reflète Kroos en portant un modèle ancien et en ne souhaitant pas basculer sur les nouveaux modèles qui sont censés être le top de ce que sait faire la marque aux trois bandes ?

De notre côté, on pense que grâce à sa relation avec la marque, son lien fort durant son début de carrière avec le Bayern (dont adidas est actionnaire), il dispose forcément d’un traitement à part. Le fait d’être allemand doit aider également dans les négociations et pour arriver à faire accepter à la marque de ne pas porter les modèles qui sont en vente …

Cette paire lui permet en tout cas d’enchaîner les trophées et les bonnes prestations avec le Real… alors pourquoi arrêterait-il ?

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok