Chaussures

Nike nous plonge dans les coulisses de la conception de la Phantom Venom

Publié le 07/02/2019 Mis à jour le 21/02/2019

Il y a bientôt un mois que la Phantom Venom a été dévoilée par Nike, une sortie qui a suscité pas mal d'interrogations de la part de ceux qui étaient attachés à la Hypervenom. Des controverses qui semblent aujourd'hui attisées par les performances du nouveau modèle. Aujourd'hui, la marque américaine nous plonge dans les coulisses de la conception de la nouvelle chaussure d'Edinson Cavani !

Dans cette vidéo de près de 2mn, on retrouve Jeongwoo Lee, directeur principal de la conception chez Nike et artisan majeur de la création de la Nike Phantom Venom. Tout d’abord imaginée dans le but d’offrir aux joueurs une zone de frappe le plus épuré possible, les designers américains se sont dirigés au fil des semaines vers une chaussure dont l’objectif numéro était la précision. Dans cet optique, les équipes Nike Football ont pu s’appuyer sur les nouvelles technologies comme le robot présent dans la vidéo diffusée par Nike qui permettait de tester les différents types de frappes sur les nombreux prototypes développés.

C’est grâce à ce test par exemple que les ingénieurs ont pu développer la technologie Precision Pwr que l’on retrouve sur l’intérieur du pied de la Phantom Venom. Matérialisée par des ailettes, cette technologie offre une surface de frappe 30% plus grande que celle que l’on retrouvait sur la Nike Hypervenom III « Ce test nous a permis d’analyser statistiquement l’impact des différentes itérations sur la précision, l’élévation, la puissance et la rotation. Les données du laboratoire nous ont aidé à définir exactement les spécificités de la zone de frappe Precision Pwr conçue pour les finisseurs » témoigne Jeongwoo Lee.

empeigne-nike-phantom-venom

Autre nouveauté travaillée par les concepteurs de la Phantom Venom, la semelle extérieure qui s’inspire de la Nike Free. Imaginée pour offrir un maximum de flexibilité sur l’avant pied, la plaque HyperReactive 2.0 s’éloigne totalement des semelles extérieures déjà présentes sur les autres modèles du manufacturier. On y retrouve une structure en étoile assez particulière qui doit permettre aux joueurs de conserver un maximum de souplesse et de réactivité au moment des appuis comme nous avons pu le voir lors de notre test de la paire.

semelle-exterieure-nike-phantom-venom

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Asar

Publié le 8 février 2019 à 8 h 06 min

Bonjour,
Ces technologies, me semble-t-il, avaient d’ores et déjà été explorées et mise en vente par Mizuno sur son modèle phare la Wave Ignatus.
Pour ma part, le véritable précurseur technologique en la matière est donc MIZUNO mais NIKE va permettre l’accessibilité de ces technologies au plus grand nombre.

Thomas Prouteau

Publié le 8 février 2019 à 9 h 23 min

Bonjour Asar,

On a pas forcément les infos sur les nouvelles technologies lors de la sortie de la Wave Ignitus, mais il est vrai que Mizuno est une marque à la pointe de la technologie malgré une présence relativement faible dans les pieds des joueurs.

Asar

Publié le 8 février 2019 à 10 h 07 min

Effectivement, le fait qu’aucun joueur de foot (jouant en Europe) de renom ne porte cette marque rend cette dernière méconnue et moins populaire auprès du grand public du vieux continent mais la qualité et la technologie nippone sont bien là. La dernière version d’IGNITUS (4) date tout de même de 2016!!! (et il y en a eu 3 versions précédentes tout de même) : https://www.youtube.com/watch?v=U4RQsDm3Lmc
Pour ma part, je trouve, notamment, de grandes similarités de design extérieur, de nature de texture bi-face ainsi qu’une semelle en X de torsion avec la Phantom Venom : une belle MAJ de NIKE-ZUNO.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok