Maillots de foot

L’histoire du maillot « Hechter » du PSG

Publié le 27/10/2019

Non content de vous présenter quotidiennement l'actualité des maillots et des chaussures, on va désormais s'attarder sur l'histoire, car chaque maillot a une histoire, chaque blason a une histoire, chaque modèle de chaussures de foot a une histoire. Aujourd'hui, on vous parle de comment est né le maillot Hechter du Paris Saint-Germain ?

Quand on pense au FC Barcelone, on pense au maillot rayé verticalement de bleu et de grenat, quand on pense à l’AC Milan, les rayures noires et rouges viennent immédiatement en tête, quand on pense au maillot du Real, c’est le blanc qui arrive en première position et quand on pense à la tenue de l’Ajax, la bande centrale rouge semble tout simplement indissociable. Mais qu’est-ce qui vous vient en tête quand vous pensez au maillot du Paris Saint-Germain ? Pour ceux qui ne connaissent pas forcément l’histoire du club, le bleu foncé accompagné d’une touche de rouge représente parfaitement le PSG, mais pour les plus fidèles supporters du club de la capitale, un seul design fait l’unanimité, celui imaginé et mis en place par Daniel Hechter. C’était il y a bientôt 40 ans, lors de la saison 1973-1974 plus exactement.

au-stade-psg-amiens-ligue1-conforama-27

C’est quoi le maillot Hechter ?

Pour commencer, il est important de préciser clairement ce qu’est le maillot Hechter. Relativement simple dans sa conception, ce design peut se synthétiser autour d’un code couleur baptisé BBRBB (bleu-blanc-rouge-blanc-bleu) qui est représenté sous la forme d’une large bande au centre du maillot. Mis en place par Daniel Hechter dès son arrivée au PSG en 1973, ce maillot représente encore aujourd’hui une page primordiale de l’histoire du Paris Saint-Germain pour les supporters qui accueillent ce maillot comme l’un des principaux symboles du club. Car outre sa forme, la présence de ces trois couleurs n’est pas anodine. Le bleu et le rouge représentent en effet la ville de Paris qui dispose de ce code couleur sur son drapeau tandis que le blanc représente la ville de Saint-Germain-En-Laye. Une couleur qui puise son identité de la Monarchie, puisque la ville francilienne abritait l’une des résidences des Rois de France.

« Dans la rue, j’ai vu une Ford Mustang avec sa bande centrale sur le capot qui se prolonge sur le toit et j’ai transposé ça »

Alors que l’on pourrait estimer que Daniel Hechter s’est simplement inspiré du maillot de l’Ajax Amsterdam qui était alors la référence absolue du football mondial et qui avait vu passer dans ses rangs un joueur comme Johan Cruyff qui était un ami du couturier, la version de celui qui a été président du PSG entre 1974 et 1978 est tout autre : « L’inspiration c’est comme la mode, ça vient tout d’un coup. On ne sait pas pourquoi. Dans la rue, j’ai vu une Ford Mustang avec sa bande centrale sur le capot qui se prolonge sur le toit et j’ai transposé ça. J’ai commencé à dessiner et j’ai trouvé cette bande centrale sur le maillot quand, à l’époque, les bandes étaient horizontales. Seul l’Ajax Amsterdam avait une bande centrale ; certains ont d’ailleurs cru que je m’en étais inspiré, ce qui n’étais pas le cas. (…) J’ai présenté mes croquis au comité du club, tout le monde a trouvé le maillot superbe. Deux ans plus tard, un magazine italien a estimé que la tenue du PSG était la plus belle d’Europe » peut-on lire dans le livre « Une histoire populaire du PSG » de Paris United. Imaginé « comme pour un spectacle » comme il le racontait au JDD en 2013, cet ensemble « était un total look, avec le short rouge et l’équilibre sur le maillot bleu entre les rayures rouges et blanches » .

mustapha-dahleb-psg-rtl

Pourquoi un tel mythe sur le maillot Hechter ?

À l’image des supporter du FC Nantes qui ne rêvent que de revoir le maillot rayé verticalement de jaune et de vert, les supporters du Paris Saint-Germain montent régulièrement au créneau pour protester contre l’utilisation de maillots qui ne reflètent pas la véritable identité du Paris Saint-Germain. Dès 2001, quand Nike décalait la bande rouge sur le côté (et amputée du liseré blanc), les supporters se massaient devant la boutique du club en brandissant des banderoles « Ici, on brade l’histoire du Paris SG » . En 2009, la marque américaine innove de nouveau avec un maillot bleu marine frappé de plusieurs fines bandes verticales rouge qui ne sera pas du goût des fans du PSG qui appelleront cette fois-ci au boycott pur et simple.

Utilisé entre 1973 et 1988 sans être modifié, même si entre 1981 et 1992 le club évoluait principalement en blanc, le maillot style Hechter et sa combinaison BBRBB est le véritable garant de l’identité du club parisien depuis bientôt 50 ans et représente également les premiers moments marquants sur le plan national du PSG. Des symboles forts donc qui poussent encore aujourd’hui les fans du club à militer pour un retour durable de cette signature graphique. Si le code BBRBB est de retour sur le maillot domicile 2019-2020 mais avec une bande largement modernisée par rapport à celle de 1973, le 50ème anniversaire du club approchant, Nike serait bien inspiré de relancer LE maillot iconique pour 2020-2021. Déjà auteur d’un grand succès avec le retour du maillot blanc des années 80, la marque américaine ferait alors presque oublier les différents maillots dévoilés dans les années 2000 …

Crédit photo : maillotspsg.wordpress

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok