Chaussures de foot

Blessé pendant 3 ans, Bruno Soriano retrouve les terrains avec des crampons de 2013

Publié le 25/06/2020

Absent des terrains pendant près de 3 ans, Bruno Soriano a fait son grand retour à l'occasion du match face au FC Séville. Un retour avec des crampons de 2013 aux pieds.

Faire son retour après près de trois ans sans le moindre match ce n’est clairement pas anodin. Trainant des blessures récurrentes aux genoux, le capitaine de Villareal a profité de la réception du FC Séville pour retrouver le chemin du rectangle vert et refouler les crampons. Des crampons qui font eux aussi un voyage dans le temps puisque pour ce retour, Bruno Soriano a tout simplement décidé de porter une adidas Predator LZ de 2013. Lancée en 2012, cette nouvelle évolution de la Predator précédait la Predator Instinct de 2014 et a été l’avant dernière génération à sortir avant qu’adidas ne mette ce silo à l’arrêt durant quatre ans. Arborant la technologie SprintFrame sur la semelle, une technologie que l’on retrouve encore aujourd’hui sur la gamme X par exemple, la Predator LZ (Lethal Zones) se voulait être une paire destinée à la vitesse et à la précision.

C’est donc avec cette Predator LZ de 2013 et son coloris noir et jaune que le capitaine de Villarreal à fait son retour. Il y a quelques jours déjà, lors d’un match amical, c’était aussi avec cette paire qu’il avait évolué et alors même qu’il a été aperçu avec la X19.1 lors de quelques entrainements. Si le joueur n’a pas donné les raisons du choix de ces crampons, il ne fait presque aucun doute qu’il s’agit là d’une question de confort et de sensation. Quand un joueur est privé aussi longtemps des terrains que Bruno Soriano, et à cause de blessures, porter un modèle que l’on connait est un gage de sécurité.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok