Accessoires de foot

Pourquoi les gardiens français quittent uhlsport ?

Publié le 09/08/2020 Mis à jour le 14/09/2020

Après plusieurs départs importants, quelles sont raisons pour que uhlsport perde ces plus grands noms ?

Depuis plusieurs années maintenant, une marque avait réussi à s’imposer dans les rangs de l’équipe de France au niveau du poste de gardien. Cette marque, c’est uhlsport. En effet, lors des dernières compétitions internationales, la marque allemande équipait tout simplement 100% des gardiens tricolores et ses ambassadeurs se nommaient alors Hugo Lloris, Steve Mandanda, Benoit Costil et Alphonse Areola. Seulement deux ans après la dernière grande compétition internationale, les choses ont pourtant bien évolué et uhlsport n’est plus aussi dominant chez les portiers français. Si la marque ne cesse de faire parler d’elle avec ce fameux gant blanc qui attire la curiosité des passionnés d’équipements, elle fait également parler d’elle avec d’importants départs de gardiens pour d’autres marques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« Il Fenomeno » rejoint la #PUMAFam ! Bienvenue au Champion du Monde @stevemandanda1. 🙌 #LecOMbatContinue #ForeverFaster

Une publication partagée par PUMA France (@pumafrance) le

Areola nouvelle égérie, sans réelle visibilité ?

En seulement quelques temps Hugo Lloris et Benoit Costil se sont engagés chez Reusch, Steve Mandanda a signé un contrat avec Puma et c’est désormais au tour de Mike Maignan de se diriger vers adidas et plus particulièrement vers le Predator Pro. Une fuite des talents pour la marque qui est malgré tout encore la numéro 1 au sein des 5 grands championnats en Europe et surtout une visibilité autrefois florissante qui n’est désormais incarnée que grâce à Alphonse Aréola, deuxième gardien du Real Madrid et troisième portier de l’équipe de France. Certes, l’avenir pourrait parfaitement s’annoncer radieux pour Aréola puisque Hugo Lloris et Steve Mandanda ont largement dépassé la trentaine, mais le capitaine de l’équipe de France et celui de l’OM seront encore là en 2022 et pourraient même prétendre à une place en 2024.

Quelles sont les raisons de ces départs ?

Que ce soit du côté des crampons ou sur les gants, chaque départ est un choix personnel de la part du gardien. Mais plusieurs facteurs sont tout de même à prendre en compte et sont intéressant à analyser dans ce cas précis. Dans un premier temps, il faut souligner que si Steve Mandanda et Benoit Costil ont changé d’équipementier, les produits proposent à quelques détails près les mêmes caractéristiques (en dehors de la mousse). Pas de quoi complètement changer les habitudes. En revanche, concernant Hugo Lloris, la donne est différente, puisqu’après avoir joué toute sa carrière avec des coutures plates, il change brutalement de coupe peu après sa signature chez Reusch et porte depuis le modèle Guardian que l’on a testé il y a quelques mois. Idem aujourd’hui pour Mike Maignan qui passe chez adidas et enfile depuis le modèle Predator Pro qui surfe également sur la vague des gants simplifiés.

alphonse-areola-adidas

Manque de nouveauté pour uhlsport ?

Et si le manque de nouveautés de la marque allemande forçaient certains gardiens à ne pas renouveler leur contrat ? Depuis plusieurs années, la marque uhlsport propose la même mousse et ne s’est pas encore lancée dans la mode des gants simplifiés, comme ont pu le faire les autres marques. A l’inverse, Reusch ne cesse de développer des mousses et des coupes, quand Puma améliore ses produits semaine après semaine et signe de grands noms comme Jan Oblak, ou qu’adidas vient d’améliorer son Predator Pro et que Nike a renouvelé complètement son catalogue. À l’approche de la sortie du fameux « gant blanc » d’uhlsport, la marque devrait réagir et proposer des nouveautés que les gardiens attendent depuis plusieurs années… Affaire à suivre !

Crédits photos : Twitter @LOSClive

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok