Quand les maillots de l’Italie deviennent des oeuvres d’art

Publié le 17/09/2020

Dans la continuité des lancements des maillots de l'Italie, Puma s'est associé à Diana Al Shammari, une artiste qui transforme les maillots en oeuvre d'art.

Depuis bientôt un an, Puma a introduit la notion de culture au sein de ses maillots de foot et au travers d’un thème Crafted from Culture qui s’est retrouvé sur les tenues de la plupart des clubs sous contrat. Si les maillots de la saison 2020-2021 ont bien évidemment mis en avant ce thème passionnant qui permet de mêler l’histoire de la ville à un maillot de foot, c’est l’Italie qui avait lancé les hostilités à la fin de l’année 2019 avec un maillot inspiré de l’époque de la Renaissance. La squadra Azzura, qui a même présenté trois tenues autour de cette période si particulière et qui se retrouve aujourd’hui de nouveau mise en avant grâce à une artiste hors du commun qui a transformé les très beaux maillots en de véritables oeuvres d’art !

« J’adore vraiment les maillots de football. Pour moi, ils sont un moyen d’être créatif lorsqu’il s’agit de les styliser, ils sont aussi la toile de mon art »

The Football Gal (ou Diana Al Shammari de son vrai nom) est une artiste à part entière dans l’univers du foot et les trois personnalisations différentes des maillots de l’Italie le prouvent parfaitement. « Mon objectif principal était de me concentrer sur les éléments de la Renaissance italienne en mettant l’accent sur la symétrie, les formes naturelles et de créer un mouvement oculaire à travers mes motifs floraux. J’ai également utilisé beaucoup d’éléments art nouveau et art déco. J’ai toujours été fasciné par la nature – et les formes naturelles en général – et je les ai toujours mises en œuvre dans mon travail » nous explique-t-elle en marge de la présentation de ce travail. Que ce soit sur le maillot home, away ou third, on retrouve donc la signature esthétique de cette artiste avec la présence de motifs floraux sur les épaules et les manches mais sans pour autant venir dénaturer l’ensemble. « Il était difficile au début de créer des designs personnalisés sur des kits déjà magnifiques, donc je voulais créer des designs qui n’allaient pas dominer les chemises mais les compléter et leur ajouter un facteur wow » affirme Diana Al Shammari.

Influencées par la Renaissance italienne, l’art déco et l’art nouveau, les créations sont inspirées par la nature, la géométrie et la symétrie. Leur placement est censé attirer initialement les yeux sur eux, mais se concentre sur les dessins originaux des tenues

Passée par l’Irak, l’Égypte et les États-Unis dans sa jeunesse, The Football Gall est avant tout une amoureuse du football. « Mon amour pour le football a commencé quand j’étais enfant en Irak, je restais debout pour regarder les matchs de football avec mon père ou je volais les maillots de football de mon frère aîné et les portais autour de la maison, puis je le rejoignais et ses amis lorsqu’ils jouent dehors. Après avoir déménagé en Égypte en 2005, le football était à peu près la seule chose constante autour de moi, et cela m’a vraiment aidé à faire face au chaos autour de moi. » Si elle a longtemps hésité avant de se lancer dans l’aventure « Je voulais personnaliser des maillots de football depuis très longtemps, mais j’avais toujours peur du résultat. Et si ça a l’air stupide? Et si ruine la chemise? Puis un jour, j’ai réalisé qu’il n’y avait qu’une seule façon de découvrir et d’obtenir mes réponses. En 2017, j’ai posté une photo d’un maillot extérieur de Hongrie brodé et tout le monde que je connaissais dans le football a adoré » , Diana Al Shammari est depuis devenue une maitre en la matière.

Mise en avant lors de la Coupe du Monde féminine 2019 grâce à des maillots customisés de l’Angleterre et des USA, The Football Gal expérimente donc encore une fois les sélections nationales mais en collaboration avec Puma. « Travailler sur les maillots de l’Italie était vraiment spécial et un privilège parce que j’ai toujours aimé le pays, sa culture et son football. Faire équipe avec une entité aussi créative que Puma pour créer des designs sur mesure sur trois de mes kits préférés cette saison est un rêve devenu réalité » nous déclare-t-elle avant de parler du futur « Jusqu’à présent, ma règle a été contre la personnalisation de tenues vintage (comme dans les années 1990) parce que je ne veux pas gâcher la nostalgie qui leur est associée, mais peut-être qu’un jour je sortirai une collection de maillots vintage personnalisés« . Si cela devait arriver, nous serons probablement les premiers admirateurs.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok