Chaussures de foot

Les crampons de Neymar déjà en rupture de stock ! Une stratégie marketing payante de Puma

Publié le 10/12/2020

À peine lancée en édition limitée, la nouvelle Puma Future Z de Neymar est déjà en rutpure de stock chez les différents distributeurs !

Il n’aura donc fallu que quelques heures pour que la nouvelle paire de crampons de Neymar se retrouve en rupture de stock. Portée à l’entrainement en début de semaine puis lors du match controversée face à Istanbul BB, la Future Z 1.1 dotée d’un coloris blanc et agrémentée d’une grande bande jaune fluo sur le centre se veut être l’avenir, le futur, de Neymar chez Puma. Elle est surtout le témoin d’une stratégie marketing payante qui ne fait que commencer.

puma-future-z-neymar-13

Distribuée en édition limitée à 200€ tout en étant légèrement différente au niveau de la tige puisque le logo signature de Neymar Jr n’apparait pas sur la version commercialisée, la Future Z 1.1 connait donc déjà son premier succès. Dotée de nouvelles technologies comme le cette bande de compression FUZIONFIT+ et cette semelle anatomique, la paire est surtout accompagnée par un design qui vient de nouveau casser les codes des anciens crampons Puma que l’on pouvait connaitre auparavant. Il y a seulement trois ans par exemple, la gamme Puma Football était composée de la evoPOWER, de la evoTOUCH et de la evoSPEED, trois silos qui ne lui offraient qu’une maigre place aux côtés de Nike et adidas. Rien qu’en Ligue 1, seulement 6% des joueurs portaient des crampons Puma lors de la saison 2016-17 quand ils sont 12% cette saison, 16% si l’on ne compte que les titulaires.

« Oui il y a le niveau élite qui est pour les joueurs ambitieux et les professionnels mais il y a énormément de pratiquants qui pour diverses raisons vont chercher d’autres produits. À tout les niveaux de gamme, on essaye d’apporter des réponses. Pourquoi parce que j’achète un produit à 80€ devrais-je faire un compromis ? »

Dominique Gathier, Head of Product Line Management Footwear Teamsport

Une progression constante qui est bien sûr liée à la stratégie digitale adoptée par Puma à destination de ses ambassadeurs mais aussi et surtout aux produits qui offrent aujourd’hui des performances de haute qualité, largement en adéquation avec les besoins actuels des pratiquants. Si l’on ne prend que l’exemple de la Ultra dévoilée au mois d’août dernier, elle se révèle être une féroce concurrente à la gamme Mercurial de Nike et à la X Ghosted d’adidas. Partant de ce constat, il est donc logique de la retrouver de plus en plus sur les terrains chaque week-end.

Sur le même thème

Puma Future Z, les nouveaux crampons de Neymar

Neymar, le point de départ de nouvelles ambitions

Si les produits et la stratégie de marque globale sont donc l’une des clés du retour en grâce de Puma dans le foot, difficile de ne pas associer l’arrivée de Neymar à ce nouveau statut. Dotée d’une aura qui fait de lui un personnage connu sur les cinq continents et de communautés qui sont à des années lumière de celle de Puma, le joueur du PSG a clairement fait franchir un cap à la marque allemande. Bien évidemment, en le signant à prix d’or (on parle tout de même d’une somme avoisinant les 25 millions d’Euros par an), l’équipementier savait parfaitement qu’il allait profiter de retombées médiatiques, marketing et commerciales d’une autre dimension par rapport à ce qui pouvait exister auparavant.

Alors que tout le monde voyait Neymar incarner la nouvelle Ultra, c’est avec la King et un story-telling percutant qu’il s’est affiché. Lui l’héritier de Pelé sur le terrain devenait son héritier grâce aux crampons. Une histoire parfaite et qui offrait à Neymar la sensation de ne pas être traité comme un joueur « normal » qui allait porter le même modèle et le même coloris que les autres joueurs sous contrat.

puma-future-z-neymar-6

Désormais avec la Future Z aux pieds et seul joueur dans le Monde à la porter à ce jour, Neymar franchit une étape de plus dans sa relation avec son nouvel équipementier et seulement quatre mois après sa signature. Lui qui a longtemps incarné la gamme Mercurial de Nike va désormais devenir le fer de lance de cette Future Z qui aura pour ambition de prolonger l’état de grâce de Puma sur les terrains de football. Dans tous les cas tout cas, le lancement réussi de ce nouveau modèle, confirme que le phénomène marketing Neymar est encore un gage de réussite et un facteur prédominant pour vendre des crampons.

Ne reste plus qu’à mesurer dans quelques semaines ou quelques moi à quel point l’impact du brésilien aura été le point de départ d’une nouvelle ère pour Puma.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok