Chaussures de foot

Maxence Caqueret avec un prototype masqué de la Predator à l’entraînement

Publié le 21/12/2021

Tous les regards étaient tournés vers Maxence Caqueret hier, alors que l'ambassadeur de la adidas Predator a été aperçu avec le prototype masqué de la prochaine génération du silo.

En janvier 2020 sortait la Predator Mutator, suivi un an plus tard par la Predator Freak et une légère mise à jour du silo. A en croire le rythme de croisière d’adidas et au vu des joueurs qui portent ce protoype, nous pouvons donc affirmer qu’une nouvelle Predator est en préparation. Après l’avoir aperçu dans les pieds de Jude Bellingham, Aaron Ramsdale ou encore Pablo Mari, Maxence Caqueret est le dernier joueur à nous en avoir donné un aperçu lors d’une séance d’entraînement avec l’Olympique Lyonnais.

La prochaine génération de la Predator montre une tige complètement retravaillée. Les pointes de la technologie Demonskin qui étaient la principale caractéristique des Predator Mutator et Predator Freak sont remplacées par ce qui ressemble plus à des bandes de caoutchouc. La silhouette n’est pas sans nous rappeler celle de la Predator LZ du début des années 2010.

La paire présentait à l’époque un design qui définissait cinq « zones létales »  conçues pour maîtriser tous les aspects du jeu, la puissance, les effets, le toucher, la précision et l’adhérence. Ces cinq zones bien distinctes étaient alors imaginées avec des zones de relief 3D travaillées de différentes façons pour répondre aux besoins de ces aspects du jeu.

Le col de la future Predator semble également avoir été retravaillé, ne montant plus aussi haut sur l’arrière de la jambe.

À en croire le rythme de sortie de la marque aux trois bandes, cette nouvelle paire d’adidas Predator pourrait se dévoiler dès le mois janvier. Restez connectés pour ne pas la manquer.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok