Guide Footpack : Comment choisir vos chaussures de running pour la reprise ?

Publié le 19/07/2019

Et oui, c'est bientôt la reprise ! Alors que les footballeurs professionnels sont sur les terrains depuis quelques jours déjà, la plupart d'entre nous vont reprendre très rapidement. Le moment idéal pour qu'on parle des chaussures de running pour la reprise avec Runpack.fr et OpenTri.fr ! 

La saison est sur le point de reprendre et vous êtes en pleine préparation physique. Au menu, les incontournables footings et séances de course vont vous faire transpirer quelques heures avant de retoucher le ballon. Le choix de vos chaussures de running, souvent négligé, est pourtant central. Pour tirer pleinement profit de votre préparation et éviter les douleurs ou blessures, on vous dit tout pour savoir quelles running choisir et pour cela, on s’est appuyé sur les conseils des spécialistes de nos autres sites d’actualité des équipements, Runpack.fr pour le running et Opentri.fr, spécialiste des équipements de triathlon.

nike-epic-react-flyknit-paris-saint-germain-1

Fini de courir avec vos vieilles baskets !

Sur un footing d’une heure, vos pieds sont soumis à plus de 10 000 impacts sur le sol. Autant de chocs qui font de la course un sport traumatisant, pour les os et les muscles. Choisir des chaussures adaptées à votre profil est le meilleur investissement à faire pour éviter une blessure en début de saison.

3 critères pour savoir comment choisir vos chaussures

1 – Vos séances d’entraînement : footing et/ou fractionné ?

Ce premier critère va vous permettre de choisir l’orientation principale de la chaussure.

Si vous êtes plutôt pépère et que vos séances se limitent à des footings, optez pour des running avec un fort amorti. Vous misez ainsi sur le confort et l’absorption des chocs. Si vous avez prévu des séances de fractionné, on recherche alors davantage de dynamisme, donc des chaussures souvent plus légères et plus réactives qui vous soutiendront dans vos séances de 30’’/30’’ ou d’intensité. Si votre préparation est un mélange des deux, alors on recherchera les chaussures au meilleur compromis possible : de l’amorti pour se protéger et du dynamisme pour performer.

2 – Votre foulée et votre besoin de maintien

On s’intéresse ensuite à votre type de foulée pour connaître le niveau de maintien dont vous avez besoin. Pour les plus habitués au footing, les termes de pronateur, supinateur et universels seront familiés, pour les autres, il s’agit tout simplement de votre type de foulée. Chaque coureur est unique et sa foulée aussi. Pour savoir le type de foulée que vous avez et ainsi adapter la chaussure à celui-ci, le plus simple est de vous rendre dans un magasin spécialisé running et de tester un modèle sur un tapis de course. Les vendeurs sauront vous conseiller en quelques minutes.

Ensuite, si vous courez régulièrement sur des terrains accidentés (chemins, forêts, pelouses), il est important que votre chaussure vous soutienne suffisamment sur les côtés. Le pied bouge moins, la cheville est mieux soutenue et on diminue le risque de blessures. Si vous avez les chevilles fragiles, faites le même choix. Enfin, si vous ne faites vos séances que sur le bitume ou si vous avez un petit passé de coureur, vous n’aurez pas de besoin particulier de maintien. Vous gagnerez en souplesse et en poids sur vos running.

3 – Les caractéristiques propres à vos pieds

Dernier élément majeur à étudier est aussi le plus personnel… La forme de vos pieds. Parmi les spécificités de chacun, on retrouve la largeur de pied, la hauteur du cou de pied, ou encore la forme du talon. Si vous avez des besoins spécifiques sur un de ces points, vous trouverez des modèles adaptés chez la plupart des grandes marques. Avec ces critères, vous êtes certain de ne pas vous tromper dans votre choix. Là encore, le plus simple est de se déplacer en magasin pour tester différentes paires si vous avez encore un doute.

3 modèles pour vous guider

Pour le défenseur central costaud : Mizuno Wave Sky 3

Amorti, confort & souplesse : on vous prévient, vous allez mettre le pied dans un chausson. Pour ceux dont la course n’est pas le plus grand plaisir mais qui veulent assurer l’exercice en douceur. Un vrai plaisir à enfiler, elles seront un must pour les footings, mais pas la meilleure arme pour aller vite. On ne peut pas tout avoir…

mizuno-wave-sky-3-homme

Pour le milieu relayeur : Nike Air Zoom Pegasus 36

Un modèle qui sait presque tout faire et comblera les joueurs à la recherche du meilleur compromis confort/réactivité. La technologie Air Zoom vous garantit un amorti souple et son maintien renforcé vous accompagnera même sur vos footings longs.

nike-fast-pack-pegasus-36-pegasus-turbo-zoom-fly-3-zoom-next-5

Pour l’attaquant ou l’ailier rapide : adidas Ultraboost19

Dernière génération de ce modèle mythique, la Ultraboost19 s’est affiché dans les pieds de nombreux footballeurs au moment de sa sortie. Avec son mesh intégralement repensé et sa technologie Boost qui promet un retour d’énergie nettement supérieur à la moyenne, ce modèle vous accompagnera dans la plupart de vos sorties.

adidas-ultraboost-19-1400x788

Un modèle réactif et idéal pour le fractionné, avec ce qu’il faut d’amorti à l’arrière. Pas de surpoids à traîner avec ses 232 grammes, un excellent choix pour les foulées dynamiques !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok