Accessoires de foot

Et si Trusox débarquait sur le marché de la chaussure de football ?

Publié le 17/10/2018

Présentes dans les pieds de plus de 20% des joueurs de Premier League, les chaussettes Trusox sont une véritable succès-story et le conte de fée pourrait bien ne pas s'arrêter là si on en croit les déclarations de son responsable, Jim Cherneski.

On vous en parle depuis déjà très longtemps et très régulièrement, la chaussette de foot de performance est devenue l’un des accessoires indispensables de la panoplie du footballeur professionnel. Que ce soit Trusox, Tape Design, Falke, Ranna ou encore Storelli, il y a désormais l’embarras du choix pour trouver chaussette à son pied. Si la marque autrichienne Tape Design à notamment le vent en poupe grâce à sa percée au sein du Paris Saint-Germain et plus particulièrement dans les pieds de Neymar, le leader incontesté reste l’américain Trusox. Spécialisée dans la conception de chaussettes de performances et précurseur sur ce domaine, la marque Trusox bénéficie d’une cote de popularité incroyable dans le football professionnel et se vante d’équiper entre 20 et 30% des joueurs de Premier League. De quoi offrir de belles perspectives de développement comme l’a laissé entendre le patron de la marque dans une interview à Sky Sport.

Des chaussures de football brevetées qui fonctionnent conjointement avec des chaussettes ?

Interviewé quelques heures après le doublé de Raheem Sterling face à l’Espagne, Jim Cherneski en a profité pour revenir sur un événement peu médiatisé de la coupe du Monde 2018. En effet, la fédération anglaise de football a été condamnée par la FIFA à une amende de 53 000£ après que certains joueurs de l’équipe d’Angleterre comme Dele Ali, Eric Dier et Raheem Sterling se sont fait repérer pour avoir modifié leur équipement en laissant apparaitre les fameux coussinets de Trusox au-dessus des chaussures. La marque de chaussettes n’étant pas partenaire de la FIFA, l’instance mondiale a décidé de sévir comme elle l’avait notamment indiqué dans un courrier envoyé quelques mois plus tôt au siège américain de Trusox. Pour Cherneski « les grandes marques ont exercé une pression intense auprès de la FIFA pour les condamner à une amende » .

sanction-fifa-angleterre

Véritables poils à gratter des grands équipementiers du football, les marques de chaussettes parviennent encore à exister grâce à la qualité des produits. « Ils peuvent essayer des tactiques négatives consistant à infliger des amendes, mais les joueurs savent, et en particulier les plus gros joueurs, que leurs performances sont plus importantes que leurs relations avec les marques » estime le patron de la firme américaine. Testé en avant première par Victor Moses lorsqu’il évoluait à Wigan en 2010, Trusox est devenu au fil des années un acteur majeur des performances des footballeurs. Si Luis Suarez reste le seul joueur sous contrat avec la marque, Chenerski avoue qu’il est de plus en plus difficile de rentrer en relation avec les joueurs « Les agents de sécurité attendent à la porte des centres d’entrainement des clubs de Premier League pour voir si un gars de Trusox veut entrer » avant de rajouter « Maintenant, il faut rencontrer les joueurs dans des cafés et à la maison. »

Pourtant, le chef d’entreprise ne manque pas de projets. Son prochain objectif ? S’implanter dans le domaine de la chaussure de football. « Nous avons fabriqué des chaussures portées pendant le Super Bowl. Miguel Cabrera les a porté pendant toute la saison de baseball » lance-t-il « et des chaussures de football avec une technologie brevetée qui fonctionne conjointement avec les chaussettes et que nous allons être ravis de lancer dans un avenir pas si éloigné.  » A bon entendeur !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok