Maillots de foot

Nike, toujours numéro 1 dans les pieds des joueurs de Ligue 1 – Infographie Footpack

Publié le 16/10/2019

Depuis 6 saisons, Footpack.fr s'intéresse aux différentes données que nous donne la Ligue 1 sur les équipementiers. Après avoir décortiqué les 525 joueurs et les 20 clubs que composent la Ligue 1 2019-2020, voici l'infographie des équipementiers du championnat de France.

Les chiffres présents dans cette étude ont été collectés entre le 2 et le 15 septembre 2019. Les différents blocs de l’infographie sont à télécharger via ce lien WeTransfer.

Nike/adidas/Puma.

Trois marques qui cannibalisent la Ligue 1

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-1

Les maillots : Puma toujours en tête

À l’image de la saison dernière, Puma est toujours l’équipementier numéro un de la Ligue 1 Conforama avec 1/4 des clubs. Une stratégie qui semble payer pour la marque allemande qui n’a jamais été aussi visible dans l’élite du football français que durant cette saison 2019-2020.

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-maillot

Présent aux côtés d’un club de stature européenne comme l’Olympique de Marseille, d’un historique de la Ligue 1 comme Bordeaux, en pleine reconstruction comme le Stade Rennais ou de « seconde zone » comme Amiens et Nîmes, Puma joue clairement la carte de la polyvalence et se paye une visibilité importante chaque week-end sur les terrains de l’Hexagone. Bien évidemment, l’OM occupe une place importante et les débuts de ce partenariat semblent conformes à ceux désirés comme le confirme Puma « Les résultats de cette première année sont largement à la hauteur de nos espérances et les projections à venir sont dans la même tendance. L’OM est sans aucun doute le plus grand club français en termes de popularité mais aussi un club puissant commercialement » .

Du côté de Nike, la stratégie semble en revanche relativement différente puisque le PSG accapare toute la visibilité et les moyens de la marque américaine sur le sol français. Malgré la présence du swoosh sur les maillots de Metz, Brest et Montpellier, Nike n’a que très peu d’état d’âme pour ces « petits » clubs et préfère se concentrer sur ses top clubs mondiaux dont le Paris Saint-Germain fait bien sûr partie. Récemment revalorisé à la hauteur des très grands d’Europe, le contrat entre Nike et le PSG atteint des montants que personne ne pouvait imaginer il y a encore quelques années. De quoi creuser encore un peu plus l’écart entre les différentes marques griffées du swoosh…

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-traore-rennes

Derrière Nike et Puma qui équipent 9 des 20 clubs de Ligue 1, ils sont au nombre de 8 pour les 11 derniers clubs. Si adidas n’est présent qu’aux cotés de deux clubs, le reste du classement est composé de marques dont la visibilité sur les maillots est un besoin vital pour exister dans l’univers du football. C’est le cas notamment pour Kappa (Angers/Monaco), New Balance (Lille//Nantes), Joma (Toulouse), Lotto (Dijon), Le Coq Sportif (Saint-Etienne), Macron (Nice) et Umbro (Reims)

Les chaussures : L’hégémonie de Nike en péril ?

Quelle est la marque la plus portée aux pieds des joueurs de Ligue 1 pour la saison 2019-2020 ? Pour répondre parfaitement à cette question, il faut se tourner vers les pieds des 525 joueurs professionnels qui composent les équipes de Ligue 1. 525 joueurs qui ont été décortiqués un par un par les équipes de Footpack et les membres de notre communauté fermée, la FootpackFAM, qui rassemble les plus passionnés des équipements de football. Après 15 jours de recherches actives pour aller dénicher les modèles que portent les joueurs, un chiffre ressort de cette étude :

99,04% des joueurs de Ligue 1
portent des chaussures Nike, adidas ou Puma
!

Une statistique assez incroyable donc qui prouve bien la main-mise de ces trois marques sur le marché des chaussures de football qui ne laissent que de petites miettes aux autres acteurs. En effet, que ce soit du côté de Kipsta (Jessy Moulin), Lotto (Paul Bernardoni), Mizuno (Ciprian Tatarusanu, Pablo) ou Under Armour (Memphis Depay), aucun de ces quatre équipementiers ne parvient à dépasser la barre des 0,40% de présence dans les pieds des joueurs de Ligue 1. Un constat qui surprend certes mais qui était déjà présent l’an dernier en Ligue 1 alors que les années précédentes, l’ensemble de ces petites marques atteignait les 2,5%.

Le détail complet : 

1. Nike : 259 joueurs – 49,33%
2. adidas : 209 joueurs – 39,81%
3. Puma : 52 joueurs – 9,90%
4. Mizuno : 2 joueurs – 0,38%
5. Under Armour : 1 joueur – 0,19%
5. Lotto : 1 joueur – 0,19%
5. Kipsta : 1 joueur – 0,19%

En allant plus loin dans l’analyse et en se focalisant sur les trois grandes marques, on se rend particulièrement compte que la suprématie de Nike en Ligue 1 bat de plus en plus de l’aile. Alors que la marque américaine équipait près de 65% des joueurs de Ligue 1 en 2017-2018, le chiffre était tombé à 54,7% l’an dernier et redescend à 49,3% cette saison. En deux saisons, la marque à la virgule à donc perdu près de 100 joueurs en Ligue 1. Bien évidemment, le malheur des uns fait le bonheur des autres et à ce petit jeu, adidas et Puma sont les grands gagnants de la saison.

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-chaussures

Du côté d’adidas, la marque réalise tout simplement son meilleur score depuis la saison 2014-2015 avec un score de près de 40% et confirme son bon redressement après quelques années difficiles qui semblent liées au changement inculqués à l’époque sur sa gamme football avec l’arrivée des silos Ace et X. Aujourd’hui réorganisée autour de silos qui mêlent l’histoire de la marque (Copa et Predator) à la modernité (X et Nemeziz), la division football d’adidas semble prête à l’attaque et bien décidée à faire mal à ses adversaires.

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-kylian-mbappe

L’autre grand gagnant de notre analyse, c’est Puma. Certes encore loin de ses deux rivaux, la marque au félin opère un grand bon en avant avec 3% d’augmentation, passant de 7% à 10%. Un score qui lui permet de flirter avec les chiffres de 2013-14 (11%) et surtout de confirmer par les chiffres que Puma redevient un acteur qui compte dans le football en France et dans le Monde. Désormais présente dans les pieds de 52 joueurs en Ligue 1, la marque a récemment récupéré un ambassadeur comme Dimitri Payet qui lui offre une visibilité intéressante couplée à son positionnement d’équipementier de l’Olympique de Marseille. « Dimitri a été sensible et impacté par la qualité de ce que nous faisons en communication et en activation comme le film et la soirée pour le lancement du partenariat avec l’OM, l’inauguration de notre foot base ou encore les contenus que l’on produit pour nos joueurs et nos clubs » souligne-t-on du côté de Puma. « Notre repositionnement sur le sport nous a permis d’attirer les talents » .

Mercurial Vapor, la reine des chaussures

Si l’on rentre encore plus dans les détails de notre analyse, on découvre que la Nike Mercurial Vapor 13 reste la paire la plus portée dans le championnat de France cette saison. Toutes versions confondues (11, 12 et 13), la Vapor est portée par 123 joueurs de Ligue 1 mais parmis eux, ils sont encore 44 à porter l’ancienne génération de ce modèle iconique au lieu de la 13ème génération dévoilée au début de l’été. Un chiffre assez étonnant qui place la Mercurial Vapor 12 sur la troisième marche du podium des chaussures de la Ligue 1. Entre ces deux générations, c’est la X19.1 qui occupe largement la deuxième place puisqu’elle est utilisée par près de 74 joueurs.

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-classement-chaussure

Le reste du Top 10 est en revanche dans un mouchoir de poche puisque le 4ème (Phantom Venom) est porté par 38 joueurs tandis que le 10ème (Phantom Vision) l’est par 23. Parmi les choses qui ressortent de cette analyse minutieuse de la Ligue 1, on note le bond en avant de la Future 4.1 de Puma qui se classe 6ème avec deux fois plus d’ambassadeurs que l’an dernier ou encore la surprenante neuvième place de la Superfly 7 de Nike. Beaucoup moins plébiscitée que la Vapor qui est la version basse, la Superfly peut en revanche remercier Kylian Mbappé qui est son ambassadeur majeur et qui apporte de la visibilité. Le dernier élément intéressant à noter, c’est la 7ème place de la Copa 19.1 qui était tout simplement absente du Top 10 la saison dernière et qui prouve les bienfaits du lancement de la version 19 qui a véritablement révolutionné ce silo.

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-losc

Quelle chaussure pour quel poste?

La Mercurial, la chaussure des attaquants, la Tiempo Legend, la chaussure des défenseurs, la Phantom Vision, la chaussure des buteurs, etc … Vous êtes nombreux à nous demander si les chaussures de football sont faites pour tel ou tel poste dans le football. Bien évidemment, chaque chaussure de football peut se retrouver présente à n’importe quel endroit du terrain et nos compositions par silos le prouvaient. Pourtant, force est de constater que certaines chaussures sont plus présentes que d’autre à des postes qui correspondent au discours commercial des marques. Ainsi, si on fait le point sur l’ensemble des 525 joueurs étudiés, on se rend compte que la adidas Predator est une nouvelle fois la plus portée chez les gardiens, que les chaussures dites de « vitesse » comme la X ou la Mercurial sont sollicitées par les joueurs de couloirs et que la gamme Mercurial est la plus portée chez les joueurs à vocations offensives. De quoi renforcer encore un peu plus les discours.

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-onze-type-chaussure

Quelle est la répartition des marques par club?

Autre élément intéressant à analyser, c’est la répartition des marques dans les différents clubs. Et à ce petit jeu là, c’est une nouvelle Nike qui est le gagnant puisque leader sur 15 des 20 clubs de Ligue 1 Conforama. adidas arrive loin derrière avec seulement 4 équipes où il est leader (Amiens, Brest, Nîmes, Reims) et seul Rennes ne parvient pas à les départager avec 12 joueurs chez Nike et 12 joueurs chez adidas. L’autre fait qui ressort, c’est que sur 19 des 20 clubs de L1, chaque marque est présente et il n’y a que à Lille que adidas et Nike se partagent les honneurs.

Amiens SC : adidas 51,61% / Nike 45,16% / Puma 3,23%

Angers SCO : Nike 48% / adidas 40% / Puma 12%

Girondins de Bordeaux : Nike 62,96% / adidas 22,22% / Puma 11,11% / Mizuno 3,70%

Stade Brestois : adidas 48,15% /  Nike 37,04% / Puma 14,81%

Dijon FCO : Nike 57,69% / adidas 34,62% / Puma 7,69%

Lille OSC : Nike 52,17% / adidas 47,83%

Olympique Lyonnais : Nike 46,15% / adidas 42,31% / Mizuno 3,85% / Puma 3,85% / Under Armour 3,85%

Olympique de Marseille : Nike 54,17% / adidas 37,50% / Puma 8,33%

FC Metz : Nike 50% / adidas 25% / Puma 25%

AS Monaco : Nike 58,62% / adidas 34,48% / Puma 6,90%

Montpellier HSC : Nike 50% / adidas 41,67% / Puma 8,33%

FC Nantes : Nike 53,85% / adidas 34,62% / Puma 11,54%

OGC Nice : Nike 57,14% / adidas 32,14% / Puma 10,71%

Nîmes Olympique : adidas 56,52% / Nike 30,43% / Puma 8,70% / Lotto 4,34%

Paris SG : Nike 48,28% / adidas 44,83% / Puma 8,70%

Stade de Reims : adidas 44,44% / Nike 40,74% / Puma 14,81%

Stade Rennais : Nike 42,86% / adidas 42,86% / Puma 14,29%

AS Saint-Etienne : Nike 50% / adidas 39,29% / Puma 7,14% / Kipsta 3,57%

RC Strasbourg : Nike 50% / adidas 30,77% / Puma 19,23%

Toulouse FC : Nike 50% / adidas 45,83% / Puma 4,17%

Les jeunes, la priorité de Nike

Une fois les données collectées, on peut s’amuser à aller toujours plus loin dans les différentes analyses et notamment au niveau des tranches d’âges ciblées par les marques. C’est ainsi que l’on s’aperçoit que Nike est toujours leader chez les 16-21 ans avec plus de 55% des joueurs. Miser sur les jeunes talents en devenir et faire signer un contrat d’équipementier au plus vite est donc l’un des parti pris affirmé de la marque à la virgule. Mais ce qui est également intéressant c’est que plus la tranche d’âge augmente, moins Nike est dominateur. Ainsi, l’équipementier américain n’est présent qu’aux côtés de 49% des 22-28 ans et le chiffre tombe à 41% chez les plus de 29 ans.  Chez Puma en revanche, c’est l’inverse puisque sur les deux premières tranches, la marque stagne à 8% avant de décoller à 15% chez les plus de 29 ans.

infographie-les-equipements-de-la-ligue-1-2019-2020-footpack-tranche-age

Avec quelles marques de gants jouent les gardiens de Ligue 1?

Outre les maillots et les chaussures, les gardiens ont également été étudiés et plus particulièrement ce qui apparait comme leur outil de travail, les gants. Et à ce petit jeu là, c’est la marque allemande uhlsport qui se veut être la plus présente en Ligue 1. Possédant sous contrat 31 des 56 gardiens étudiés et 11 des 20 titulaires du poste, uhlsport domine outrageusement le championnat et laisse ses concurrents loin derrière puisque Reusch équipe 20% des gardiens et adidas 11%. Pays charnière pour la marque au même titre que l’Allemagne, la France offre ainsi une belle exposition aux différents modèles qui se fait ressentir jusque dans les taux de sorties des produits « il est indéniable qu’être leader sur les gardiens pro a un impact positif sur nos ventes. Nous réalisons d’ailleurs une excellente année sur cette famille de produit » nous confie uhlsport qui aurait pu souffrir après le départ d’Hugo Lloris chez son concurrent Reusch. « Au niveau de la France non. La plupart de ses matchs sont avec son son club de Tottenham et la diffusion de ces matchs en France est confidentielle. En revanche avec l’équipe de France on perd un peu de visibilité même s’il n’a pas joué tous les matchs depuis qu’il a changé de marque. Néanmoins, cela n’a eu aucun effet négatif au niveau des ventes, puisqu’au contraire, nous affichons une très belle progression sur l’année 2019 » assure-t-on chez la marque allemande.

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-gants-uhlsport

Ballon : uhlsport jusqu’en 2022

Être le fournisseur officiel du ballon de la Ligue 1 Conforama, ça rapporte quoi? À cette question, uhlsport qui est est partenaire de la LFP jusqu’en 2022 répond « Une très grande notoriété et une visibilité sur la catégorie ballons. Il n’y a pas une photo concernant la Ligue 1 Conforama où le ballon Elysia n’est pas présent. On a confirmé notre leadership sur le marché français du ballon grâce à ce partenariat, qui est venu succéder celui de la Coupe de la Ligue et compléter celui de que l’on a avec la Domino’s Ligue 2 depuis 8 saisons » .

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-ballon-uhlsport

Arbitres : Nike jusqu’en 2026

Signé fin 2016, le contrat qui lie la Fédération Française de Football et Nike court jusqu’en 2026. Pendant encore 7 saisons, la marque à la virgule apparaitra donc sur les maillots des arbitres. Pour aller un peu plus loin concernant les arbitres, nous nous sommes amusés à regarder du côté de leurs chaussures et on découvre que 50% des arbitres portent des modèles de la marque adidas. Parmi eux, beaucoup évoluent avec la légendaire Copa Mundial mais on retrouve également des X19.1 ou des Copa 19.1 au sein de cette liste. Derrière adidas, c’est Wizwedge qui arrive en deuxième position avec 32% des arbitres. Cette marque qui a notamment été développée par Jean-Luc Guer, podologue au sein de l’Olympique de Marseille, devance notamment Nike qui n’est présent que dans les pieds de 4 arbitres en Ligue 1.

infographie-ligue-1-2019-2020-footpack-arbitres

REMERCIEMENTS

Cette année, nous souhaitons remercier chaleureusement ceux qui nous ont particulièrement aidé à collecter l’ensemble de ces données. Tous issus de la #FootpackFAM qui est notre communauté fermée sur Facebook qui rassemble ceux et celles qui sont passionnés d’équipements comme nous, nous remercions Thomas Duclos, Loris Violi, Maël Soulanges, David Herrmann, Jules Lyothier et Kelim Bradai pour ce gros coup de main. Nous remercions également Florian Baron pour la création de cette infographie. Merci enfin aux équipes de Puma, de Kappa et de uhlsport qui ont eu l’amabilité de répondre à nos questions. adidas et Nike n’ont en revanche pas souhaité répondre à notre invitation.

POUR ALLER PLUS LOIN

Cette infographie est réalisée à partir de données que nous avons collectées et que nous avons en notre possession. Pour celles et ceux qui sont intéressés par le détail complet, joueur par joueur, vous pouvez nous contacter par email ([email protected]). Les différents blocs de l’infographie sont à télécharger via ce lien WeTransfer.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok