Accessoires de foot

L’histoire des ballons adidas de la Champions League depuis 2001

Publié le 17/02/2021

Pour la sortie du nouveau ballon de la deuxième phase de la Champions League, adidas a souhaité honorer l'histoire de ce ballon mythique qui fête ses 20 ans. Pour aller plus loin, on revient sur les 20 dernières éditions du ballon de la finale de la prestigieuse compétition.

C’est en 2001 qu’adidas a lancé pour la première fois le fameux ballon avec les étoiles ! Reprenant les étoiles du logo de la compétition, ce ballon est devenu une légende au fil des années jusqu’à devenir le ballon le plus connu du football, probablement devant celui des différentes coupes du Monde. Alors qu’adidas a lancé le nouveau ballon pour la deuxième phase de l’édition 2021 en guise de cadeau d’anniversaire pour les vingt ans de cet icône, on revient sur tous les ballons utilisés lors des finales de la Champions League depuis 2001. De quoi faire un joli voyage dans le temps.

2001, Milan.

C’est sur la base de l’adidas Terrestra Silverstream, le ballon de match officiel du Championnat d’Europe 2000 que la première version du ballon officiel de la Champions a été imaginé et lancé le 1er mai 2001. Conçu avec le même type de matériaux et de construction que le ballon Fevernova d’adidas, le premier « Finale » utilisait ainsi les même innovations technologiques qui ont permis au Terrestra Silverstream d’être au coeur de la compétition qui possédait le meilleur taux moyen de but de l’histoire.

Alors développé en collaboration avec des joueurs comme Zinedine Zidane, Raúl, Patrick Kluivert et Alessandro Del Piero, ce ballon avait bien sûr été utilisé lors de la finale entre le Bayern Munich et le FC Valence le 23 mai 2001 mais également lors de la demi Bayern -Real. En revanche, pour l’autre demi-finale entre Leeds United et le FC Valence, c’est un ballon Nike Geo Merlin qui avait été utilisé. À l’époque, le ballon adidas n’était pas obligatoire sur tous les terrains.

ballon-finale-ligue-des-champions-2001

2002, Glasgow.

Un an plus tard, adidas réintroduit les mêmes ingrédients mais offre un coloris différent au ballon. Le modèle passe sur une combinaison de blanc et de noir qui reprend bien sûr les couleurs historiques du logo de la compétition. Un ballon qui sera également utilisé pour l’édition 2003.

ballon-finale-ligue-des-champions-2002

2003, Manchester.

ballon-finale-ligue-des-champions-2003

2004, Gelsenkirchen.

Après deux années autour du blanc et du noir, adidas change de coloris et bascule sur une version blanche et marine qui sera utilisée pour la finale de 2004 entre le FC Porto de Mourinho et l’AS Monaco de Didier Deschamps. Un mauvais souvenir pour les monégasques…

ballon-finale-ligue-des-champions-2004

2005, Istanbul.

En 2005, adidas continue de modifier la couleur du ballon de la finale et l’historique match entre Liverpool et l’AC Milan sera à jamais associé à ce ballon blanc et bleu.

ballon-finale-ligue-des-champions-2005

2006, Paris.

En 2006, le ballon de la finale de la Champions League découvre Paris et se pare pour l’occasion d’une nouvelle base puisque c’est avec les ingrédients technologiques du ballon Teamgeist de la Coupe du Monde 2006 qu’il a été conçu. On retrouve ces panneaux emblématiques de la construction tandis que les étoiles sont bien sûr toujours en place.

ballon-finale-ligue-des-champions-2006

2007, Athènes.

En 2007, le ballon reste identique à l’édition précédente mais opte pour un coloris pour le moins étonnant avec ce mélange de gris et de bleu marine. Des couleurs qui pourraient presque faire penser au légendaire Roteiro de l’Euro 2004.

ballon-finale-ligue-des-champions-2007

2008, Moscou.

En 2008, adidas intègre des éléments propres à la ville hôte de la finale de la Champions League. Alors que la finale se déroule à Moscou, on retrouve un mélange de jaune/doré et de rouge. Le doré qui rend hommage à la Cathédrale du Kremlin tandis que le rouge est forcément associé … à la place Rouge.

ballon-finale-ligue-des-champions-2008

2009, Rome.

Un an plus tard, c’est Rome qui est à l’honneur et pour l’occasion, la marque allemande offre un joli clin d’oeil à l’histoire et aux valeurs de la ville italienne puisque chaque étoile présente sur le ballon reprenait les valeurs sportives de la ville romaine que sont la vitesse, le travail d’équipe, la justice et la puissance.

ballon-finale-ligue-des-champions-2009

2010, Madrid.

Pour la dixième version du ballon de la finale de la Champions League, adidas rend hommage aux dix anciennes ville hôte. Sur un fond blanc et alors que l’on retrouve du jaune et du rouge qui font référence aux couleurs du drapeau espagnol, on découvre une représentation des dix finales précédentes.

ballon-finale-ligue-des-champions-2010

2011, Londres.

Organisée à Londres, la finale de 2011 a bien évidemment donné lieu à un nouveau ballon. Cette fois-ci, c’est la célèbre Croix de Saint-Georges qui est l’inspiration. Symbolisant le point de liaison de la croix, le panneau orange se veut le point central.

ballon-finale-ligue-des-champions-2011

2012, Munich.

Un an plus tard, c’est la ville de Munich et le stade de l’Allianz Arena qui sont à l’honneur de la finale de Champions League et donc du ballon de la finale. Pour l’occasion, on découvre des couleurs très percutantes mais surtout un motif qui rappelle l’architecture si spéciale du stade du Bayern Munich.

ballon-finale-ligue-des-champions-2012

2013, Londres.

Seulement deux ans après, la finale de la Champions League est de retour à Londres et plus particulièrement à Wembley. Un lieu que la compétition connait bien puisque c’est alors la septième fois qu’il accueille la finale de la Coupe d’Europe. La première ayant eu lieu en 1963, adidas célébrait ainsi le 50ème anniversaire.

ballon-finale-ligue-des-champions-2013

2014, Lisbonne.

En 2014, c’est Lisbonne qui accueille la finale de la Champions League. Pour honorer la ville portugaise, adidas imagine un ballon basé sur une teinte blanche et agrémenté d’un mélange de bleu et de orange. Le bleu fait alors allusion à la mer et au ciel tandis que le orange évoque les tuiles en terre cuite des maisons de Lisbonne.

ballon-finale-ligue-des-champions-2014

2015, Berlin.

La porte de Brandebourg, l’ours. Pas de doute, c’est bien Berlin qui est la ville hôte de la finale de la Champions League 2014. Deux éléments forts de la ville allemande qui se retrouve au coeur de la conception du ballon de cette édition.

ballon-finale-ligue-des-champions-2015

2016, Milan.

Après l’Allemagne, direction l’Italie en 2016 et plus précisément Milan. Pour honorer la ville, adidas intègre des éléments architecturaux du célèbre théâtre d’opéra italien, la Scala. L’un des premiers ballons de la finale avec une construction graphique associée aux étoiles.

ballon-finale-ligue-des-champions-2016

2017, Cardiff.

Plus au Nord, 2017 sera l’année du Pays de Galles et de Cardiff. À l’occasion de la finale, c’est le dragon gallois qui est représenté sur les différentes étoiles du ballon.

ballon-finale-ligue-des-champions-2017

2018, Kiev.

Organisée à Kiev, la finale de la Champions League 2018 va être l’une des premières finale à ne pas avoir un ballon représentant un symbole de la ville hôte. Si les couleurs du drapeau du pays sont en revanche représentées, ce sont de simples formes géométriques sans histoire qui apparaissent.

ballon-finale-ligue-des-champions-2018

2019, Madrid.

2019 sera l’année du changement pour le ballon de la Champions League. Alors que toute les anciennes éditions avait été imaginées autour d’une base blanche et des étoiles de couleurs, c’est un format inversé qui a été mis en place pour la finale de Madrid. Avec son mélange de rouge et d’orange, le ballon fait bien sûr écho aux couleurs de l’Atlético Madrid mais également à la teinte si particulière du fameux trident de Neptune que l’on retrouve sur la Fontaine de Neptune, le lieu de rassemblement des supporters du club madrilène.

ballon-finale-ligue-des-champions-2019-3

2020, Istanbul.

Un mois avant l’arrêt du football pour cause de pandémie mondiale, adidas avait dévoilé une nouvelle version du ballon de la finale de la Ligue des Champions. Organisée du côté d’Istanbul, cette finale avait vu débarquer un ballon représentant une carte d’Istanbul dessinée à la main et imaginée autour d’un mélange de violet et de rose.

ballon-adidas-ligue-des-champions-finale-istanbul-2020-1

2021, Istanbul.

Pour 2021 et dans le but de fêter le 20ème anniversaire du premier ballon « Finale » de la Champions League, adidas dévoile une version mashup en incorporant des éléments des 20 dernières finales de la compétition. Un travail remarquable pour ce qui est l’une des plus belles versions de son histoire.

ballon-ligue-des-champions-2021

Crédits photos : SoccerBible.com

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 17 février 2021 à 11 h 36 min

Très bon résumé des chromatiques choisies par l’équipementier célèbre ADIDAS qui fait traverser le cuir à travers les époques et surtout à travers notre mémoire ! Bravo à ADIDAS ! Bravo Thomas !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok