Chaussures de foot

adidas ou PUMA : Chez qui va signer Erling Haaland ?

Publié le 22/01/2022 Mis à jour le 21/01/2022

Depuis le 1er janvier dernier, Erling Haaland n’est officiellement plus sous contrat avec Nike. Mais alors, qui d’adidas ou de PUMA va parvenir à signer le cyborg norvégien ?

2022 va être l’année du changement pour Erling Haaland. Annoncé comme partant du Borussia Dortmund à la fin de la saison et ciblé par les plus grands clubs d’Europe, l’attaquant norvégien va également changer de sponsor puisque son contrat avec Nike s’est arrêté le 31 décembre dernier.

Pourtant, en lisant ces lignes, vous vous rappellerez peut-être que le joueur évolue encore aujourd’hui avec la Mercurial Vapor 14 de Nike et vous vous demandez donc comment peut-on affirmer que le joueur est libre. Si sa fin de contrat est connue de tous dans l’univers des crampons et du sport marketing, il est important de vous parler de la clause Matching Right qui figure dans bon nombre de contrat et qui permet à Nike de garder un œil avisé sur son ex-poulain.

La clause Matching Right c’est quoi ?

Pas assez médiatisée malgré une grande importance dans les négociations et dans l’écriture des contrats de sponsoring des joueurs, la clause matching right permet au sponsor en fin de contrat de « brider » le joueur pendant une période qui varie mais qui oscille généralement entre 90 jours et six mois. Durant cette fenêtre de tir, le joueur est tout simplement interdit de de communiquer aux côtés d’une autre marque ou de s’afficher publiquement avec une paire concurrente.

Difficile donc d’imaginer que cette clause n’était pas présente dans le contrat d’un joueur aussi bankable que Erling Haaland et il est également fort possible qu’elle soit d’une durée de six mois puisque c’est la temporalité généralement mise en place par la marque américaine. C’est par exemple la raison des signatures des joueurs qui interviennent souvent au mois de mars comme celle de Varane et de Coman en mars 2021 chez PUMA ou encore de Bukayo Saka avec New Balance. Ces derniers étaient en fin de contrat avec Nike en juillet 2020 et avaient donc sagement dû attendre tout en portant de manière régulière aux entrainements les produits du nouveau sponsor.

Quel sponsor pour Haaland ?

Durant les cinq prochains mois, il est donc fort probable qu’aucune annonce autour d’Erling Haaland ne soit faite et que le prochain sponsor du norvégien doive se résoudre à attendre l’été 2022. À ce jeu-là justement, deux marques se distinguent pour devenir le nouveau sponsor de l’attaquant. Si Nike est hors course, PUMA et adidas sont à l’affût. Mais qui signera le nouveau prodige du football ?

S’il fallait se mouiller sur l’identité du nouveau sponsor de Haaland, on pourrait difficilement faire mieux que 50-50. Malgré le fait que PUMA a publiquement déclaré son intérêt via la voix de son patron (norvégien lui-aussi), adidas est bien évidemment dans la course à la signature d’un tel joueur. Pour vous donner quelques billes, on vous donne les raisons pour lesquelles chacune des deux marques doit faire le maximum pour signer le jeune prodige.

Pourquoi adidas doit signer Haaland ?

Messi, Pogba, Salah, Dybala. Sur ses différents silos, adidas possède des joueurs de très grands talents mais des joueurs qui ne sont pas forcément des machines à faire du business. Malgré son aura et son statut de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du foot, Lionel Messi est très loin de faire autant vendre que des CR7 et Mbappé chez Nike par exemple. Du côté de Pogba, s’il incarne la gamme Predator depuis plusieurs années, ses performances sur le terrain ne font plus de lui un joueur qui fascine les enfants. Un statut partagé par Dybala. Si l’on veut résumer, malgré une forte présence aux pieds des joueurs comme on a pu le voir lors de notre traditionnelle analyse des crampons en Ligue 1, adidas ne semble pouvoir compter que sur Salah (et Benzema ?) pour parvenir à faire passer des messages autour des crampons et ça, c’est un véritable problème.

Signer un personne comme Erling Haaland viendrait donc bousculer la hiérarchie actuellement en place. Si le norvégien n’est pas encore un personnage charismatique et doté d’une énorme côte sur le plan marketing, nul doute que derrière son visage de cyborg se cache bien plus de potentiel que l’on ne pourrait croire. Très à l’aise et très intelligent dans sa communication sportive et personnelle, Erling Haaland pourrait bien demain être le rival d’un Kylian Mbappé sur le plan sportif. À l’image du duo Messi-CR7 qui a animé les quinze dernières années, ce duo devrait nous régaler pendant la prochaine décennie. Une bonne occasion pour Haaland de monter en puissance sur le plan marketing et une bonne occasion pour adidas de redonner un peu de sang neuf à son groupe d’ambassadeurs.
.

Quel modèle pour Haaland chez adidas ? 

Une fois la raison évoquée, quel modèle pourrait bien porter Erling Haaland s’il signait chez adidas ? À ce jour, trois silos existent. Copa, Predator, X. Si l’on peut facilement oublier la Copa puisque le joueur n’est pas le profil pour utiliser le cuir de la Copa, le doute s’installe entre la X et la Predator. Si le joueur porte actuellement la Nike Mercurial et que l’on pourrait donc parfaitement l’associer à la gamme X qui est l’équivalent chez adidas, difficile de ne pas penser à la Predator et à la notion d’héritage de cette gamme. Si adidas mise beaucoup sur les paires sans lacets, il ne faut pas oublier qu’il existe également une version basse avec lacets sur cette paire et qu’elle pourrait parfaitement coller aux spécificités du joueur.

Pourquoi PUMA doit signer Haaland ?

C’est bien connu, l’appétit vient en mangeant et à ce petit jeu, le félin bondissant allemande ne compte pas laisser sa gamelle vide très longtemps. Après avoir enchainé les signatures entre 2020 et 2021 (Neymar, Jorginho, Ederson, Varane, Coman, etc…) et en attendant d’autres comme celle de Thiago Silva qui semble imminente, PUMA ne compte pas se laisser faire sur le dossier Erling Haaland.

Outre le fait que le patron de PUMA soit norvégien comme Erling Haaland et que la marque allemande soit actionnaire minoritaire du BVB, signer Erling Haaland pourrait être la masterclass qui ferait passer PUMA dans une nouvelle dimension. À l’image d’un Usain Bolt qui a offert à l’équipementier une visibilité planétaire, Haaland chez PUMA apporterait un crédit et une visibilité mondiale à une marque qui ne demande qu’à confirmer son actuelle forme. Si Griezmann et Neymar incarnent aujourd’hui la Ultra et la Future Z, Haaland est quand à lui l’avenir du football mondial. Un profil important donc pour une marque qui a les dents longues dans l’univers du football et surtout, une opportunité qui ne se représentera probablement plus avant un long moment. À PUMA de ne pas louper le train en route.

Quel modèle pour Haaland chez PUMA ? 

Si adidas possède trois silos, chez PUMA il n’y a que deux silos possibles. Ultra ou Future Z. Là encore, l’histoire Mercurial du joueur devrait l’emmener vers la gamme Ultra. Pourtant, en scrutant le profil de l’attaquant, pourquoi ne pas l’imaginer en Future Z comme Luis Suarez par exemple ?

adidas, PUMA. PUMA-adidas. Vers qui va se diriger Erling Haaland ? Peut-il y avoir un troisième acteur ? Under Armour ? New Balance ? Nike peut-il finalement inverser totalement la tendance ? Dans les prochains mois, le sujet Haaland va animer pas mal de discussions.

Crédit photo à la Une : SoccerBible.com

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok