Accessoires de foot

Ballon de la Coupe du Monde : son histoire et son évolution depuis 1930

Publié le 26/03/2022 Mis à jour le 30/03/2022

Élément emblématique du mondial, le ballon de la Coupe du Monde a connu différentes évolutions depuis 1930. Rétrospective.

Du Telstar au Fevernova, du Jabulani de l’Afrique du Sud au Teamgeist de l’Allemagne, le ballon de foot de la Coupe du Monde est avec celui de la Champions League le plus iconique des rectangles verts. S’il ne vit que l’espace d’un mois avant d’être absent pendant quatre longues années, le ballon de la Coupe du Monde se veut être ce lien qui nous renvoie quelques années en arrière.

L’histoire des ballons de la Coupe du Monde

Comment oublier le légendaire ballon de la Coupe du Monde 1998, Tricolore ? Comment ne pas rendre hommage à l’emblématique Telstar qui a révolutionné le monde du ballon dans les années 70 ? Avant la présentation du nouveau ballon de la Coupe du monde par adidas, on revient sur ceux qui ont marqué l’histoire de la compétition.
.

Telstar, le ballon de la Coupe du Monde 2018

Tous les ballons de la Coupe du Monde depuis 1930

De sa première édition en Uruguay en 1930 jusqu’à la moderne compétition qui nous attend en 2022 au Qatar, le ballon reste le témoin de cette histoire de Coupe du Monde. Une belle façon également de comprendre et de découvrir l’évolution des technologies utilisées sur ce modeste mais ô combien important accessoire qu’est le ballon.

Le ballon de la Coupe du Monde 1930

Lieu : Uruguay | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1930 : T-Shape

Une première Coupe du Monde et déjà une première histoire avec le ballon. Lors de la finale entre l’Uruguay et l’Argentine, deux ballons différents ont été utilisés durant la rencontre. Celui de la première période a été fourni par l’Argentine, un modèle Tiento à 12 panneaux fabriqué en Écosse, tandis que celui de la deuxième l’était par l’Uruguay, le T-Shape importé d’Angleterre. À noter que ce dernier était nettement plus lourd et plus épais que celui de la première période et que l’Uruguay qui était alors menée 1-2 à la mi-temps, a finalement remporté le mondial sur le score de 4-2.

Le ballon de la Coupe du Monde 1934

Lieu : Italie | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1934 : Inconnu

Le ballon de la Coupe du Monde 1938

Lieu : France | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1938 : Allen

À l’occasion de la Coupe du Monde en France, le ballon de la maison parisienne Allen se démarque de ses prédécesseurs puisqu’on retrouve un ballon composé de 13 panneaux en cuir, contre 12 auparavant.

Le ballon de la Coupe du Monde 1950

Lieu : Brésil | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1950 : Inconnu

1950 marque un tournant dans le ballon de la Coupe du Monde puisque pour la première fois, il ne comporte pas les traditionnels lacets. À la place, c’est une valve semblable à ce que l’on peut retrouver encore aujourd’hui qui est utilisée.

Le ballon de la Coupe du Monde 1954

Lieu : Suisse | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1954 : Inconnu

En 1954, c’est un ballon jaune qui prend le relais. La plus grande particularité de ce ballon se trouve au niveau des marquages. Alors que le mondial se déroule en Suisse, on retrouve les mentions « SWISS WORLD CHAMPION MATCH BALL ».

Le ballon de la Coupe du Monde 1958

Lieu : Suède | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1958 : Top Star

Le ballon de la Coupe du Monde 1962

Lieu : Chili | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1962 : Santiago

Nouvelle déconvenue pour le ballon de la Coupe du Monde. En 1962, au Chili, c’est un ballon fabriqué en local (et par un français expatrié) qui est utilisé. Le problème c’est que le ballon se dégonfle facilement et qu’un arbitre décide finalement de réutiliser le modèle Top Star qui avait été instauré en Suède quatre ans plus tôt.

Le ballon de la Coupe du Monde 1966

Lieu : Angleterre | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1966 : Challenge

Le dernier ballon avant l’ère adidas. En 1966, en Angleterre, la marque Slazenger est le fournisseur officiel du Mondial. Connue pour être spécialisée dans le monde du tennis, du cricket ou du golf, la marque anglaise surprend tout le monde en décrochant le contrat et présente son ballon Challenge 4-stars doté de 25 panneaux.

Le ballon de la Coupe du Monde 1970

Lieu : Mexique | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1970 : Telstar

En 1970, adidas débarque en tant que partenaire officiel de la FIFA et fournisseur du ballon de la Coupe du Monde. Pour sa première compétition, la marque aux trois bandes décide de s’inspirer du satellite de télécommunications Telstar (envoyé en orbite en 1962). Alors que le Mondial 70 est largement retransmis en couleur, adidas décide de dévoiler un ballon 32 panneaux noir et blanc extrêmement visible. Le ballon le plus iconique de l’histoire du foot est né.

Le ballon de la Coupe du Monde 1974

Lieu : Allemagne | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1974 : Telstar Durlast

Le ballon de la Coupe du Monde 1978

Lieu : Argentine | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1978 : Tango Rosario

En 1978, en Argentine, le Telstar laisse sa place au Tango. Visuellement différent, le ballon à aussi la particularité d’avoir été utilisé durant les Jeux Olympiques et les différents championnats d’Europe jusqu’en 1988.

Le ballon de la Coupe du Monde 1982

Lieu : Espagne | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1982 : Tango Espana

Le ballon de la Coupe du Monde 1986

Lieu : Mexique | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1986 : Azteca

En 1986, adidas donne un nouveau coup d’accélérateur sur son implication dans le design et les technologies des ballons de la Coupe du Monde. Avec le modèle Azteca, la marque allemande stoppe par exemple la présence du cuir qui était historique mais qui avait le défaut d’absorber l’eau. À la place, l’Azteca est en synthétique à 100% en plus d’être recouvert de polyéthylène pour plus de résistance, d’imperméabilité et d’indéformabilité. Une bonne idée pour un Mondial qui se joue sur les hauteurs du Mexique.

En plus de l’aspect technologique, adidas fait un joli clin d’oeil au pays hôte avec des dessins aztèques sur l’ensemble du ballon.

Le ballon de la Coupe du Monde 1990

Lieu : Italie | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1990 : Etrusco Unico

Quatre ans plus tard, adidas dévoile le ballon Etrusco Unico qui fait la part belle au thème Étrusque, ce peuple qui a vécu dans le centre de la péninsule italienne du IXe au Ier siècle av. J.-C.

Le ballon de la Coupe du Monde 1994

Lieu : États-Unis | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1994 : Questra

En 1994, alors que la Coupe du Monde se déroule aux États-Unis et que la FIFA souhaite faire aimer le « soccer », adidas modifie le ballon afin de donner un côté spectaculaire au football. Pour cela, une couche de mousse de polystyrène est censé apporter de la puissance et de l’accélération lors des frappes. Les tirs sont alors plus rapides et surtout les trajectoires plus flottantes.

Le ballon de la Coupe du Monde 1998

Lieu : France | Nom du ballon de la Coupe du Monde 1998 : Tricolore

Comment l’oublier ? Identique au ballon de 1994, le Tricolore de 1998 se démarque par la disparition du mélange noir/blanc et la présence des couleurs du drapeau de la France.

Le ballon de la Coupe du Monde 2002

Lieu : Japon/Corée du Sud | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2002 : Fevernova

Probablement le ballon le plus « Nike » des ballons adidas ! Malheureusement connu pour avoir été largement critiqué à cause de sa légèreté, le Fevernova de 2002 se démarque pourtant par son design assez incroyable pour adidas et qui s’inspirait directement de la culture asiatique.

Le ballon de la Coupe du Monde 2006

Lieu : Allemagne | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2006 : Teamgeist

On ne le sait peut-être pas assez, mais le ballon de la Coupe du Monde 2006 a bien évidemment été imaginé et conçu par adidas, mais aussi par Molten ! Active dans le processus de création de ce ballon de foot, la marque japonaise a notamment participé à la mise en place des 14 panneaux du Teamgeist qui venaient remplacer les 32 des anciennes versions. De plus, ces panneaux n’étaient plus cousus mais thermocollés. Une nouvelle ère.

Le ballon de la Coupe du Monde 2010

Lieu : Afrique du Sud | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2010 : Jabulani

Des quatorze panneaux de l’Allemagne au huit panneaux du Jabulani africain. Pour ce Mondial en Afrique du Sud, adidas apporte de nouvelles idées technologies mais aussi un design toujours plus percutant. Si la marque allemande avait cherché à travailler la notion d’aérodynamisme de ce ballon, elle s’était aussi appuyée sur une contribution académique importante puisqu’il avait été développé en partenariat avec des chercheurs de l’Université de Loughborough, au Royaume-Uni. Cela n’avait pas empêché les différents acteurs de se plaindre de ses trajectoires…

Le ballon de la Coupe du Monde 2014

Lieu : Brésil | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2014 : Brazuca

Une fois encore, adidas va plus loin à l’occasion de la Coupe du Monde au Brésil. Avec le ballon Brazuca, la marque allemande passe à six, le nombre de panneaux. Pour répondre aux problèmes de 2010, Brazuca possédait de nouvelles technologies qui étaient alors plus proches de celles du ballon de la finale Champions League de 2013.

Le ballon de la Coupe du Monde 2018

Lieu : Russie | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2018 : Telstar

Du Telstar de 1970 au Telstar de 2018, tout a changé ou presque dans l’univers des ballons de foot. Alors que le graphisme s’inspire directement du premier ballon adidas de la Coupe du Monde, les technologies sont encore innovantes puisque pour la première fois, adidas intègre une puce NFC dans chaque ballon. Cette puce permet alors aux consommateurs d’interagir avec le ballon en utilisant un smartphone. Côté technologie, on retrouve six panneaux collés sans coutures apparentes et avec une texture 3D pour améliorer le toucher et le grip du ballon.

Le ballon de la Coupe du Monde 2022

Lieu : Qatar | Nom du ballon de la Coupe du Monde 2022 : Al Rihla

Pour la Coupe du Monde 2022, adidas a dévoilé Al Rihla. Signifiant « Le voyage », ce ballon s’inspire non seulement de la culture du pays hôte mais se démarque aussi par l’apparition de 20 panneaux. Alors que la marque allemande avait largement baissé le nombre de panneaux ces dernières années, c’est la première fois qu’il augmente. Côté design, on découvre pour la première fois le logo des trois bandes nouvelle formule, avec l’inscription « adidas » retiré.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok