Chaussures de foot

Nike Mercurial : son évolution technologique depuis 1998

Publié le 09/04/2022 Mis à jour le 08/04/2022

Silo iconique de la marque américaine, la Nike Mercurial a connu de nombreuses évolutions technologiques depuis ses débuts en 1998.

Dans l’histoire des chaussures de football, différents modèles ont marqués les périodes. Avant que le business et le marketing ne fassent qu’un avec l’univers du football, la Copa Mundial d’adidas était la chaussure de foot la plus iconique. Encore aujourd’hui, elle se vend en grand nombre et reste un pilier des crampons. Un peu plus tard, au milieu des années 90, c’est la Predator qui est devenue la paire la plus emblématique grâce au talent et à l’aura de Zinedine Zidane et David Beckham.

De 1998 à 2022, l’innovation au coeur du développement

Dévoilée en 1998, au beau milieu de la hype Predator et portée par un certain Ronaldo, la Mercurial s’est tout de suite démarquée des autres modèles grâce à sa forme, son ambition et ses technologies. Alors que le modèle va bientôt fêter son 25ème anniversaire, la marque américaine lui a récemment donné une nouvelle direction et les codes de ce qui sera son avenir.
.

Nike Mercurial Vapor Flyknit Ultra (2017)

Si sa place de numéro 1 sur les terrains est désormais contestée par la gamme X d’adidas, sa volonté est bien de rester encore et toujours la reine des crampons. Pour cela, Nike mise sur sa faculté à imaginer et intégrer de nouvelles technologies tout en s’appuyant sur son histoire et son expérience dans d’autres catégories performances. Ces derniers temps, la marque a par exemple présenté la Mercurial Air Zoom et son amorti sur la semelle qui est déjà présent dans l’univers du basketball. Même chose pour la Mercurial Vapor Next Nature et sa tige en Flyprint (impression 3D) qui a déjà été utilisé depuis quelques temps sur les chaussures de running.

Des évolutions technologiques qui sont donc au coeur du réacteur de l’histoire de la Mercurial puisque si ces dernières innovations sont sous le feu des projecteurs, l’ambition de révolutionner technologiquement l’univers des crampons a toujours été dans l’ADN de la marque américaine et de son silo Mercurial. En revenant sur ses 23 années de présence, on dénombre un peu plus de dix changements technologiques majeurs sur la gamme Mercurial. Rien que ça.
.

Nike Mercurial Superfly 8 « Dragonfly » (2021)

Les évolutions technologiques de la Nike Mercurial

2002 : La Mercurial Vapor I est dotée de la technologie NikeFrame sur une forme anatomique dans le but de réduire le poids de la chaussure.

2006 : La technologie microfibre Teijin arrive sur la Mercurial Vapor III afin de mieux s’adapter à la forme du pied. Au talon, la fibre de carbone permet encore une fois de réduire le poids de la paire.

2008 : La Mercurial Vapor Superfly est la première chaussure à utiliser la technologie Nike Flywire. Un concept qui reprend deux idées fortes. La première est l’utilisation du Vectran, un fil thermoplastique haute performance qui se démarque par une charge de rupture élevée et une faible allongement à la rupture. La seconde par l’utilisation du principe de câblage d’un pont suspendu.

2010 : La Mercurial Superfly ll est doté de la technologie Nike SENSE, améliorant la traction en permettant aux crampons de s’étendre et de se rétracter subtilement en fonction de la pression et des conditions de surface

2012 : La Nike Mercurial GS [Greenspeed] débarque pendant les JO aux pieds de Neymar et avec des matériaux recyclés et renouvelables dans la conception de la tige et de la plaque.

2013 : La Mercurial Vapor VIII utilise de nouveau la microfibre Teijin mais aussi le revêtement ACC (All Conditions Control) afin d’augmenter le contrôle du ballon

2014 : La Mercurial Superfly IV débarque avec la technologie Flyknit, le col Dynamic Fit et les câbles Brio. Des nouvelles technologies qui font entrer la Mercurial dans une nouvelle ère.

2018 : La Mercurial 360 introduit une construction à 360 degrés de Flyknit

2021 : La Mercurial Vapor 14 et Superfly 8 débarque avec une nouvelle conception et sept composants de précision qui lui permettent de réduire encore le poids

2022 : La Mercurial Air Zoom Ultra intègre un amorti Air Zoom de 4,5mm sur toute la longueur de la semelle.

2022 : La Mercurial Vapor Next Nature est fabriquée avec au moins 50 % de contenu recyclé en poids

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok