Chaussures

On a testé la nouvelle gamme Puma Football (One & Future)

Publié le 20/08/2018 Mis à jour le 24/08/2018

Après que Puma est insufflé un vent nouveau dans sa gamme football depuis 2017 en lançant tour à tour la One (remplaçante de la evoSPEED et evoTOUCH) puis la Future (remplaçante de la evoPOWER) quelques mois plus tard, on voulait tester et comparer ces deux modèles en profondeur. C'est désormais chose faite grâce à Samuel Guibert, joueur professionnel et membre de la team Footpack qui vous livre ses impressions en détails.

Depuis maintenant 8 semaines, j’effectue un test croisé entre les différents modèles de chez Puma, afin de pouvoir identifier les forces et faiblesses de chacun d’eux ainsi que les différences qui existent entre les deux silos de la marque, la One et la Future. Tout d’abord, abordons les différences entre les deux générations du silo One, la One 18.1 et la One 1 sortie juste avant la Coupe du Monde avec le pack Illuminate. Enfin, nous finirons par établir les différences entre les deux modèles de la marque au félin bondissant, la One et la Future.

test-puma-one-puma-future-footpack-2 test-puma-one-puma-future-footpack-5

Puma One 18.1 ou Puma One 1 ?

Sortie en tout début d’année 2018, la One 18.1 a donc connu un lifting pour la Coupe du Monde en Russie et la sortie du pack Illuminate. Mais alors, quelles différences existent-ils entre les deux générations ?

La première réside dans la la forme de la chaussure. La nouvelle One est un peu plus montante que la première version, avec une chaussette légèrement plus haute donc, mais aussi plus renforcée. Elle apporte clairement un meilleur maintien du pied. Sur cette chaussette ont aussi été ajoutées deux languettes, au niveau du talon et au niveau du coup de pied afin de faciliter l’enfilage et c’est appréciable. On peut aussi effectué un laçage personnalisé avec de nouvelles encoches sur la chaussettes, et c’est un point fort de Puma.

test-puma-one-puma-future-footpack-4 test-puma-one-puma-future-footpack-6

Au-delà de la chaussette, c’est toute la chaussure qui a été renforcée, notamment sur le bout du pied avec l’ajout d’un grip, et au niveau du talon avec l’apparition d’une coque extérieure, qui n’existaient pas auparavant. Le grip permet un meilleur touché et une meilleure tenue de balle, mais attention, sur terrain sec, le ballon reste parfois collé dans les pieds. Pour ce qui est du talon, cette coque permet un meilleur maintien du pied et surtout un meilleur confort. Pour ma part, je ressentais une gène sur la première version, avec la sensation d’avoir une barre au milieu du talon, ce qui était plutôt désagréable. Revers de la médaille, j’ai eu des ampoules avec la nouvelle One, et ce malgré l’utilisation de chaussette Tape Design. Les crampons ont aussi été retravaillés avec l’ajout de la nouvelle semelle Rapidsprint qui donne une meilleure adhérence et de meilleurs changements de direction.

test-puma-one-puma-future-footpack-7 test-puma-one-puma-future-footpack-8

Concrètement, cette nouvelle version de la One est plus performante et plus robuste que sa grande sœur et est une réelle satisfaction.

Et maintenant, plutôt One ou Future ?

La Future 18.1, sortie en novembre 2017 a elle aussi connu une mise à jour avec le modèle 2.1 sorti pour le mondial, et elle aussi a été quelque peu renforcée. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les différences entre les deux silos.

test-puma-one18.1-puma-one-1-footpack-3

Le point fort de la Future réside dans la technologie Netfit, ce mode de laçage inédit et totalement personnalisable, qui sera propre à chaque joueur. Du fait qu’il est entièrement inédit, il est tout de même assez long de trouver le laçage qui vous correspond et il vous faudra expérimenter plusieurs solutions avant de trouver la bonne. Ce qui me gène avec cette technologie, c’est le fait que la chaussette apparaisse bien trop tôt sur le coup de pied, et que l’on se retrouve à boucler ses lacets au milieu du pied, alors qu’on le fait au niveau de la jonction du pied et de la cheville sur n’importe quelle autre chaussure. Malgré tout, le maintien reste très bon puisqu’il s’agit d’un modèle avec une chaussette, mais on se retrouve avec un point de pression à un endroit assez inhabituel qui peut-être assez perturbant au départ.

test-puma-one18.1-puma-one-1-footpack-1

Bien plus légère que la One car moins épaisse, la Future reste néanmoins une chaussure robuste et ce, même si la première impression pourrait laisser penser le contraire. Du côté de la semelle, entre les deux silos Puma, elle est quasi identique et apporte donc les mêmes performances que ce soit sur la One 1 ou la Future 2.1.

Mais pour moi, le point faible de la Future se trouve au bout du pied puisque sur ce modèle qui sera par exemple porté par Luis Suarez, nouvel ambassadeur Puma, on retrouve la sensation d’être moins bien maintenu. La chaussure est en effet plus large à cet endroit et cette différence a un impact direct au niveau du toucher de balle, puisque les sensations avec le ballon sont moins bonnes.

test-puma-one18.1-puma-one-1-footpack-2

En revanche, esthétiquement, les deux modèles sont très proches et plutôt sobres avec l’utilisation de deux couleurs, ou une seule comme dans le pack Eclipse, est c’est assez réussi. Il n’y a donc pas de réelle différence à ce niveau.

Verdict

Vous l’aurez compris, pour moi la Puma One 1 est la meilleure chaussure de chez Puma pour cette nouvelle saison. Si je pense que l’idée du Netfit est encore perfectible, il faut en revanche que Puma fasse évoluer ce concept qui s’annonce très prometteur. Car oui, Puma cherche clairement à se démarquer de ses concurrents en apportant des technologies inédites sur le marché, ce qui rend ses modèles difficilement comparables à ceux des autres marques (comme peuvent l’être par exemple la Mercurial de Nike et la X18 d’adidas) et c’est pour moi une bonne chose. En effet, cela signifie que seul Puma apporte ces solutions sur le marché. Seront-elles adaptées à ce que vous recherchez ? Je pense en tout cas que si la marque prend autant d’ampleur ces derniers temps, ce n’est pas anodin…

test-puma-one-puma-future-footpack

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok