Orravan Design customise une Puma Future 2.1 pour Antoine Griezmann

Publié le 20/11/2018 Mis à jour le 23/11/2018

C'est à l'occasion du dernier match de l'equipe de France de football de l'année 2018 qu'Antoine Griezmann va arborer une version inédite et unique de ses Puma Future 2.1. Une version customisée par Orravan Design.

Ce n’est un secret pour personne, la relation entre Antoine Griezmann et l’Uruguay se rapproche d’une histoire d’amour. Admiratif de la culture uruguayenne depuis ses débuts du côté de la Real Sociedad, le numéro 7 de l’équipe de France entretient même une relation privilégié avec ses partenaires uruguayens de l’Atletico Madrid qui sont une sorte de deuxième famille, notamment Diego Godin qui est tout simplement le parrain de sa fille. Dimanche dernier, au Canal Football Club, il avouait même avoir décidé de passer ses vacances d’Hiver en Uruguay, dans son « deuxième pays ».

Inutile donc de préciser que la rencontre de ce soir face à la Céleste sera un match à part pour Griezmann et ce, même si son fidèle ami Diego Godin ne sera pas de la partie puisque blessé. Et qui dit match spécial, dit forcément chaussure spéciale. Quelques semaines après sa paire unique imaginée par Orravan Design et portée lors du derby madrilène sur laquelle on retrouvait le logo de l’Atletico sur un pied et le drapeau de la France sur l’autre, c’est une modèle assez similaire dans l’idée que le joueur vient de dévoiler. Toujours imaginée par Orravan Design, la paire de chaussures d’Antoine Griezmann pour ce match face à l’Uruguay offre un double hommage. A la fois à son pays d’origine, la France, mais également à celui dont il se sent également très proche, l’Uruguay.

Ainsi, sur le pied gauche de la Puma Future 2.1 du Stun Pack, on retrouve le drapeau de l’équipe de France à l’intérieur d’une calebasse pour maté. Cette infusion qui débarque tout droit d’Amérique du Sud est tout simplement l’une des boissons favorites du joueur français qui s’affiche régulièrement avec. Outre le drapeau tricolore orné des deux étoiles, on découvre bien évidemment le numéro 7 si cher à Griezmann, lui le fan absolu de David Beckham, mais également la silhouette de la France autour du puma de la marque allemande.

Mais ce qui tient particulièrement à coeur du natif de Mâcon, ce sont les inscriptions qui apparaissent sur la chaussure. On retrouve ainsi sur la chaussure gauche les mots « Papote », « Pela », « Chory » ou encore « Ifran ». Si les deux derniers renvoient à des anciens coéquipiers que sont Diego Ifran et Chori Castro, le terme « Papote » est lui en hommage à l’un de ses amis les plus fidèles, Richard Gonzalez. Du côté de la semelle extérieure, les couleurs de la France sont encore présentes.

Sur la chaussure droite, c’est l’Uruguay qui est à l’honneur ! Comme sur l’autre pied, on retrouve le drapeau uruguayen dans une calebasse pour maté et la silhouette des frontières du pays sur le puma tandis que la semelle extérieure reprend là encore les couleurs du pays Sud-Américain. Mais une nouvelle fois, on s’attarde sur les diverses inscriptions présentes en dorées sur cette chaussure. Ainsi, on découvre « Diegi » en hommage à son ami Diego Godin mais également « Martin » qui renvoit directement à Martin Lasarte l’ancien entraineur uruguayen de Grizou à la Real Sociedad et qui a été le premier à lui faire confiance ou encore « Charly Good » que l’on peut traduire par Carlos Bueno son ancien partenaire uruguayen à la Real Sociedad qui avait pris Griezmann sous son aile dès son arrivée.

Unique et inédite, cette paire sera donc présente dans les pieds de la star de l’équipe de France ce soir à l’occasion du match face à l’Uruguay. Après cela, elle devrait conserver une très bonne place dans  la collection privée du joueur…

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok