Testing

Test – adidas Nemeziz 19+

Publié le 18/06/2019

Un mois après sa sortie à officielle, on a passé au crible la troisième version de la adidas Nemeziz, la Nemeziz 19 de Messi, Firmino et Bernardo Silva.

Rappelez-vous, au début du mois de mai nous étions à Herzo pour le lancement de la Nemeziz 19 de adidas. Nous avions pu discuter avec le designer de la paire, le chef de produit ainsi que le joueur de Schalke 04, Weston McKennie pour tout connaître de la troisième version de la Nemeziz. Un mois plus tard, nous avons testé cette paire aux nombreuses innovations technologiques et on vous donne notre avis ainsi que toutes les informations qu’il faut connaître sur cette chaussure.

CONFORT

Note :

(8/10)

Vous le savez peut-être si vous suivez régulièrement les tests de Footpack, j’apprécie beaucoup les chaussures composées  à base de nouveaux matériaux comme le Flyknit, le Primeknit, l’Evoknit etc. C’est également le cas pour cette Nemeziz 19+ avec la technologie Agility Bandage présente à 360° autour de la chaussure. Souple et élastique, elle permet à la chaussure d’envelopper le pied et de bien s’adapter à sa forme. On a alors l’impression de ne faire qu’un avec la chaussure, ce qui la rend très confortable et agréable à porter. De plus, le matériau a été repensé et améliorer en différents points. Il n’offre notamment pas le même niveau de serrage partout sur la chaussure. Ce sera par exemple plus serré sur les côtés pour assurer un bon maintien, et moins serré sur le dessus pour ne pas compresser une partie du pied ou le sang circule beaucoup. C’est un tissu qui aura également une certaine mémoire de forme afin qu’une fois portée pendant un certain temps, votre paire soit unique et réponde au mieux à vos attentes et à votre confort.

STYLE

Note :

(7/10)

A première vue, et je ne pense pas avoir été le seul dans ce cas là, j’ai trouvé cette Nemeziz 19+ vraiment particulière, futuriste et agressive. Le point le plus intriguant étant que, sans être portée, on ne peut presque pas voir d’espace pour rentrer son pied à l’intérieur. En revanche, après l’avoir vu en vrai et mise aux pieds j’ai tout de suite été rassuré. J’aime particulièrement les bandes adidas sur l’arrière de la chaussure ainsi que la semelle séparée en deux. Ces deux éléments apporte, je trouve, un effet de vitesse et une certaine agressivité. Si je m’attarde sur les coloris de la Nemeziz  19+ depuis sa sortie, je n’ai été déçu par aucun des trois (302 Redirect, Polarized et Inner Game). Au moment du tournage de la vidéo test que vous pouvez consulter en haut de cet article, seul la 302 Redirect avait été dévoilée. Ce que j’avais apprécié sur ce coloris c’était l’alliance entre l’empeigne rouge vif  et la semelle chromée. Cependant sur la version 19.1, on remarquait une semelle blanche qui à mon goût se mariait moins bien avec l’empeigne et faisait un peu plus « pastique ». J’ai pu faire le même constat avec le coloris inner game où la magnifique semelle dorée de la 19+ est remplacé par une semelle noire plus classique sur la 19.1.

test-adidas-nemeziz-19-footpack-juin-2019-2

MANIABILITÉ

Note :

(8/10)

Nombreux sont ceux d’entre vous à avoir remarqué la similitude entre cette semelle et celle des Mercurial, Vapor et Superfly. En effet, comme sur le silo phare de chez Nike, la semelle de la Nemeziz  est séparée en deux parties afin de garantir un meilleur accompagnement du pied dans les changements de direction. Une innovation qui a eu un peu de mal à se faire accepter, que ça soit par les pros ou bien par les joueurs amateurs comme vous et moi. Mais personnellement, que ça soit sur la Mercurial ou sur la Nemeziz je n’ai pas senti de différence particulière avec un semelle classique et encore moins de gêne à cause de cette spécificité. Pour revenir plus specifiquement sur la semelle de la Nemeziz, elle fournit une bonne accroche, une bonne réactivité ainsi qu’une bonne stabilité dans les changements de direction. Rien à dire sur cette dernière qui, selon moi, ce qu’on attend d’elle. test-adidas-nemeziz-19-footpack-juin-2019-4

TOUCHER

Note :

(8/10)

La Nemeziz, c’est la chaussure de Messi, alors autant vous dire qu’on peut que s’attendre à du positif en terme de toucher de balle. Et c’est le cas. Au début de ce test, je vous parlais de mon affecte pour les chaussures composées avec des matériaux souples comme l’Agility Bandage avec lesquelles on a l’impression de ne faire qu’un. Il faut également savoir que ce sont des matériaux très fin qui offrent une vraie proximité entre le pied et le ballon ce qui est très appréciable pour chaque contact avec le ballon, que ça soit les contrôles, les frappes, les passes, les conduites de balle etc.test-adidas-nemeziz-19-footpack-juin-2019-1

RAPPORT QUALITÉ/PRIX

Note :

(7/10)

La version testé ici est la version 19+ commercialisée à hauteur de 280€. Un tarif qui devrait repousser la plupart d’entre vous, et on le comprend. Bien qu’il s’agisse d’une chaussure offrant toutes les meilleures technologies de la marque adidas, peu de personnes sont prêtes à mettre ce prix dans une paire de crampons. La majorité se retourneront peut-être vers la version 19.1 comportant, à l’exception de l’technologie laceless, les mêmes propriétés que la 19+. Et si vous souhaitez absolument une chaussure sans lacets, sachez qu’adidas a dévoile une version sans lacets de la Nemeziz disponible à 100€. On a d’ailleurs hâte de tester cette version et de vous faire découvrir ce qu’elle vaut.

Note globale

7.6

Note attribuée sur 10

  • CONFORT
  • STYLE
  • MANIABILITÉ
  • TOUCHER
  • RAPPORT QUALITÉ/PRIX

Description du testeur

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok