Chaussures de foot

Crampon sans lacets : l’avenir des chaussures de foot ?

Publié le 27/10/2022

Bien loin de la première Lotto Zhero Gravity, les chaussures sans lacets semblent avoir le vent en poupe. Explications.

Il y a quelques jours, à l’occasion de notre étude des crampons de la Ligue 1 joueurs, nous avons remarqué que la X Speedportal est devenue la paire la plus portée du championnat de France. Une première alors que la dynastie des lacets régnait en maitre depuis longtemps. Si cette technologie a été lancée dans les années 2000 et que certaines marques comme Nike ou PUMA ne se sont pas pleinement jetées dans la bataille, est-ce que cette nouvelle analyse offre une lecture différente de l’avenir du sans lacets dans le football ?

x speedportal adidas

Plus qu’une simple ambition, une marque de fabrique

À ce jour, et cela ne fait absolument aucun doute, le leader des crampons sans lacets est adidas. En effet, la marque aux trois bandes dispose d’une version haut de gamme sans lacets sur ses trois silos que sont la Copa, la Predator et la X. Mieux, ce sont ces modèles sans lacets qui sont au coeur du dispositif de communication d’adidas lors de la sortie de nouveaux coloris. Et ce, même si l’utilisation globale du sans lacets reste en dessous de celle des chaussures « classiques » à lacets.

Mais alors, pourquoi apporter autant de lumière et d’importance à des modèles qui ne sont pas les plus utilisés ? Plus qu’un simple phénomène de mode, le laceless est devenu la marque de fabrique d’adidas, le témoin d’un savoir-faire unique et de ses capacités technologiques. Une stratégie et une ambition qui avaient d’ailleurs été évoqués dès 2016 lors du lancement de la première paire sans lacets d’adidas. « La ACE 16+ Purecontrol est appelée à devenir l’un de nos modèles les plus iconiques. Les chaussures sans lacets incarnent l’avenir des modèles de football et la future marque de fabrique d’adidas » témoignait en effet Sam Handy qui prenait la parole en tant que vice-Président du design chez adidas.
.

Mesut Ozil avec la ACE16+ PURECONTROL

chaussure-football-adidas-ACE-16-purecontrol-3

Depuis, adidas continue de développer et surtout d’améliorer cette technologie. Il suffit de comparer la Predator Edge, la Copa Sense et surtout la X Speedportal d’aujourd’hui avec les générations précédentes pour comprendre que la marque a écouté les remarques et a travaillé pour offrir des chaussures sans lacets bien meilleures ! Rien que sur la dernière X Speedportal, le confort a été nettement amélioré sur la version laceless par rapport à la X Speedflow, tout comme le chaussage. Des arguments qui semblent avoir fait mouche puisque de nombreux joueurs anciennement adeptes des lacets ont fait la bascule.

Mais la marque aux trois bandes va encore plus loin puisque depuis novembre 2018 puisqu’elle propose des crampons sans lacets milieu de gamme à moins de 100€. Grâce à cela, elle vient définitivement s’imposer comme le leader incontournable des chaussures sans lacets. Elle poursuit également son histoire qui s’était prolongé avec la Glitch notamment.

Qui sont les concurrents d’adidas ?

C’est un fait, adidas est le meilleur dans la catégorie sans lacets. Mais qui sont vraiment ses concurrents sur ce segment ? Avant toute chose, pour retrouver les traces des crampons sans lacets, il faut revenir dans les années 2000 et les plus anciens d’entre nous se rappelleront certainement de cette paire révolutionnaire. Blanche et or, un look futuriste et des technologies inconnues. Portée seulement par Cafù lors de la Coupe du Monde 2006, la Lotto Zhero Gravity avait été la première mais ne connaîtra jamais la révolution pour laquelle elle était prévue.
.

La Lotto Zhero Gravity

chaussure-football-lotto-gravity-ultra-1

Un an après, adidas emboîte le pas de Lotto et lance sa f50.7 Tunit Laceless Upper, mais comme la paire de la marque italienne, cette f50.7 Tunit ne sera que très peu portée par les joueurs professionnels et ne bénéficiera pas d’une médiatisation comme on pourrait le voir aujourd’hui, à coup de grandes campagnes marketing. Quelques mois après, les marques arrêteront ces modèles pour se recentrer sur des chaussures plus traditionnelles. On se dit alors que les crampons sans lacets ne sont tout simplement pas adaptés à la pratique du football !

Pourtant, un décennie plus tard, adidas remet le couvercle et dévoile la ACE 16+ PURECONTROL, qui ambitionne de reproduire tout simplement l’effet d’une frappe pieds nus. Les technologies, largement différentes des précédents modèles semblent donner des arguments à cette nouvelle chaussure pour venir révolutionner le marché des chaussures de foot. Portée par Mesut Özil ou encore Paul Pogba après sa signature avec la firme allemande, la paire dispose d’une visibilité maximale sur les terrains et la marque aux trois bandes met ainsi toutes les chances de son côté pour faire de ce retour une réussite. Technologies innovantes et renversantes, joueurs du top européen en tant qu’ambassadeur, campagnes marketing rondement menées, tout y passe.

test avis adidas copa sense

S’il est aujourd’hui difficile de quantifier la part que représente les crampons sans lacets dans un marché des chaussures de foot qui continuent de grandir, il est indéniable de noter qu’adidas ne semble pas prêt à lâcher le leadership sur ce secteur. Mieux, elle semble avoir réussi à faire des chaussures de foot sans lacets un argument pour attirer de nouveaux joueurs. Le nantais Ludovic Blas est un exemple parfait puisqu’après avoir longtemps été chez Nike avec la Mercurial, il a débarqué chez adidas avec la X Speedflow puis la X Speedportal sans lacets.

Un « amour du sans lacets » que Mattéo Guendouzi partage également à l’image de ce qu’il nous expliquait il y a quelques temps « Je trouve que la version laceless est beaucoup plus belle. Mais il y a encore cette notion de toucher qui est importante pour moi. Quand tu touches le ballon avec des lacets, tu ne vas pas ressentir la même sensation qu’avec une paire de crampons sans lacets. Une chose est sûre, je jouerais encore longtemps avec des chaussures sans lacets. « 

Un constat que partage également certains joueurs d’autres marques. Car oui, si PUMA et Nike ne proposent pas de crampons sans lacets, cela n’empêche pas les ambassadeurs de ces marques de jouer sans le système de serrage le plus historique de l’histoire. Égérie de PUMA depuis plusieurs années, Marco Reus est le parfait exemple de ce changement de comportement puisqu’il a longtemps joué avec une paire de Future sur laquelle il enlevait les lacets. Désormais basculé sur la nouvelle Ultra Ultimate, l’international allemand ne bouscule pas ses habitudes et retire de nouveau ses lacets.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marco Reus (@marcinho11)


Toujours chez PUMA, il est intéressant de noter que la marque semble avoir changé sa vision des chaussures sans lacets. Lors de la présentation de la Future 1.4, elle affirmait qu’il était possible de jouer sans les lacets. Lors de la sortie de la nouvelle génération de Ultra, la gamme Match qui est le milieu de gamme est désormais disponible sans lacets. Un changement de stratégie qui prouve bien le changement de comportement autour du système de laçage et surtout la lecture des acteurs sur ce marché en essor.

Si Nike reste encore frileux sur ce secteur, un joueur comme Vitinha prouve que la Mercurial est une paire qui peut offrir un maintien suffisant sans lacets et que cela pourrait devenir une option crédible pour les footballeurs. De son côté, New Balance travaille depuis quelques temps sur le sujets sans lacets et propose notamment sa gamme Tekela avec cette caractéristique. Un produit qui était peu visible par le passé mais qui commence à se faire une place aux pieds de joueurs comme Timothy Weah ou encore Harvey Eliott.

Les crampons de Pogba, un coup dur pour le sans lacets ?

Si beaucoup succombent aux charmes du sans lacets, d’autres font le chemin inverse. Et pas n’importe qui. Pendant des années, Paul Pogba a été l’ambassadeur numéro 1 des crampons sans lacets chez adidas. Mieux, depuis sa signature avec la marque aux trois bandes, il a toujours porté une paire de crampons haute et sans lacets. Pourtant, il y a quelques mois l’international tricolore a troqué ses crampons sans lacets contre une paire de Predator basse qui lui fait redécouvrir la sensation d’une paire de chaussure avec lacets.

Si la visibilité de l’ancien joueur de Manchester United est moindre par rapport à ces dernières années, c’est la vitrine du laceless qui a malgré tout été touchée. D’ailleurs, même si la X Speedportal+ semble devancer la version .1 chez les joueurs pros, la donne est encore différente pour les deux autres silos de la marque allemande. Les joueurs Predator Edge+ et Copa Sense+ sont en effet largement en retrait par rapport aux autres. Oui les crampons sans lacets ont la côte, mais non ils ne sont pas encore devenus majoritaires.

Reste à savoir si cela arrivera un jour. Et vous, avez-vous déjà testé les crampons sans lacets ?

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok