Interview

« Dans ma collection j’ai plus de 300 paires portées par des pros »

Publié le 14/10/2019 Mis à jour le 15/10/2019

Il y a quelques semaines nous vous faisions part de la découverte d'un collectionneur thaïlandais qui possédait de nombreuses paires portées par des joueurs pros. Nous l'avons interviewé sur sa passion et sur les pièces de sa collection.

Teddy est un thaïlandais de 37 ans propriétaire d’une maison de production nommée Watch and Pray. Passionné de football et d’équipements, il a amassé depuis plusieurs années une incroyable collection de chaussures et de maillots portés par des joueurs professionnels, notamment par David Beckham dont il est un grand fan. Après l’avoir contacté via Instagram, nous l’avons interviewé sur sa passion et sur la façon dont il parvenait à se procurer ces produits exceptionnels.

chaussures-football-adidas-predator-beckham-collectionneur-thailandais-interview-footpack

D’où t’es venue cette passion des équipements de football et comment as-tu commencé à les collectionner ? 

Mon père était entraîneur sportif au lycée, mais pas de football (rires). Pour être honnête, quand j’étais enfant, je n’appréciais pas beaucoup le football, car mes coachs voulaient que je sois gardien. Mais moi, comme tout le monde, je voulais être attaquant ou milieu de terrain. Alors j’ai commencé a apprécié le foot plutôt en tant que supporter qu’en tant que joueur. Je suis très vite devenu un grand fan de Manchester United et de l’équipe nationale d’Angleterre. A l’époque je rêvais de pouvoir assister à leur match depuis les tribunes mais ce n’était pas possible avec notre niveau de revenu. En tant que fan de United, David Beckham est devenu mon joueur préféré et j’appréciais tout particulièrement ses chaussures. J’ai donc voulu en savoir plus sur lui, sur ces équipements, avoir les mêmes Predator que lui etc. Et c’est comme ça que l’histoire a commencée.

Tu te souviens de la première pièce avec laquelle tu as commencé cette collection ? 

Après avoir remarqué que de nombreux joueurs portaient des chaussures personnalisées, j’ai essayé de m’en procurer. Forcément j’ai essayé de trouver une paire de David Beckham, mais c’était malheureusement impossible à l’époque. J’ai finalement réussi à mettre la main sur une paire de Raul Gonzalez. Dans ma tête je me disais « un petit pas pour l’homme, un saut de géant pour l’humanité » (rires).

Forcément j’ai essayé de trouver une paire de David Beckham, mais c’était malheureusement impossible à l’époque. J’ai finalement réussi à mettre la main sur une paire de Raul Gonzalez.

Justement, tu sembles ne collectionner que des paires portées par des joueurs pros. tu collectionnes aussi des modèles « commerciaux » ? 

La majeure partie de ma collection est composée de pièces utilisées en  match. Je ne recherche pas de modèles commerciaux, même s’il s’agit d’éditions limitées. Les chaussures portées sont forcément des éditions limitées puisqu’elles appartiennent aux joueurs. Ce que j’apprécie particulièrement sur ces pièces c’est qu’elles ont toutes une histoire contrairement à des modèles que l’on achète dans le commerce.

chaussures-football-adidas-predator-beckham-collectionneur-thailandais-interview-footpack-4

Une telle collection a du demander beaucoup d’investissement, en terme d’argent bien sûr, mais aussi en terme de temps et d’énergie, comment procèdes-tu pour te procurer ce genre de produits ? 

Quand j’ai commencé ma collection il y a 15 ans, ce n’était vraiment pas facile d’avoir accès à ce genre d’articles. A l’époque les joueurs n’avaient pas autant de paires et ils les utilisaient jusqu’à ce qu’elles soient presque inutilisables donc ce n’était pas forcément intéressant à collectionner. Parfois vous avez besoin de chance, parfois vous avez besoin de dépenser de l’argent comme tout le monde. Alors j’ai commencé par des achats lors de ventes aux enchères puis lorsque ma collection s’est agrandit certains collectionneurs me proposaient des paires. Il m’est même arrivé d’être contacté par des employés de club pour me vendre certains modèles.

Ce sont des produits rares qui ont une certaine valeur, comment t’assures-tu qu’il ne s’agit pas de fausses pièces ? 

Il y a dix ans je n’avais pas à me soucier de ça. A cette période là, seuls les pros avaient des chaussures personnalisées et il était très difficile de faire des copies de chaussures portées. Mais ces dernières années, de nombreuses contrefaçons sont arrivées sur le marché donc il faut être minutieux et bien renseigné pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une pièce authentique. Il faut par exemple connaître des détails à propos du pays du fabricant, des tailles, des détails de customisation mais le plus important est d’avoir une grande confiance en ses sources.

A ce propos, quelle a été la pièce la plus difficile à se procurer ? 

Il y a des pièces qui sont particulièrement difficiles à trouver. Des pièces qui célèbrent un événement en particulier ou qui ont une histoire particulière. J’ai par exemple une paire de Mercurial portée par Ribéry pendant l’Euro 2008 dans un match où il s’était blessé et qui a été vraiment difficile à trouver.

Quelle est la paire que tu préfères parmi toute ta collection ? 

Une adidas Predator Touch portée par David Beckham.

chaussures-football-adidas-predator-beckham-collectionneur-thailandais-interview-footpack-1

Tu nous l’as dit tu es un grand fan de David Beckham, combien de paires qu’il a portées possèdes-tu ? 

Quand je me suis procuré la première paire j’étais vraiment très heureux. Je me disais que j’avais atteint mon but car à ce moment j’avais à peu près 15 paires. Mais je me suis dis que ça serait cool d’avoir 7 paires portées par Beckham, en référence à son légendaire numéro 7. Et j’ai réussi à le faire. Le problème c’est que quand il a changé de club il a opté pour le numéro 23, puis pour le 32, alors je me suis mis en quête d’autant de paires. Aujourd’hui j’en ai 35 et plus de 300 portées par d’autres joueurs.

Aujourd’hui j’ai 35 paires portées par David Beckham et plus de 300 portées par d’autres joueurs.

Est-ce que tu l’as déjà rencontré ? Lui ou un autre joueur de Manchester United ? 

(Rires) Je ne sais pas trop comment répondre à cette question, l’histoire est à la fois embarrassante et marrante. Pour tout vous dire il est venue en Thaïlande cette année pour un événement. J’y suis forcément allé avec mes amis et j’avais ses chaussures autour du coup avec l’espoir qu’il me voit et qu’il signe les paires puisque je n’ai aucune des ses paires avec son autographe. Malheureusement ce jour là il est passé devant moi et ne m’a pas vu malgré que j’essayais de l’appeler… En revanche il y a quelques années il est venu en Chine pour un événement adidas, et un employé m’avait contacté afin que je leur prête une chaussure pour l’événement. Donc une des paires qu’il a tenu dans ses mains est une des paires de ma collection, c’est le plus proche contact que j’ai eu avec lui (rires).

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Beckham Match Worn Boots (@tae426) le

Footpack est un site français, évidemment nous sommes fans de Zidane, tu as une paire qu’il a déjà portée dans ta collection ? 

Oui j’ai la chance d’avoir une paire lui ayant appartenue, c’est d’ailleurs un véritable honneur.

En plus de Beckham et de Zidane tu as des paires portées par de nombreux autres joueurs, certains d’entre eux t’ont déjà contacté pour les récupérer ? 

Non ça n’est jamais arrivé mais j’en serais ravi.

Toute cette collection doit impressionner beaucoup de monde, il t’arrive souvent d’être contacté par des médias pour des interviews, par le public pour la visiter ou bien par d’autres collectionneurs pour acheter certaines des tes pièces ? 

Juste quelques médias mais c’est vraiment très rare. J’ai d’ailleurs été surpris par votre demande d’interview. En ce qui concerne les achats, ça arrive mais la plupart des articles de ma collection ne sont pas à vendre. J’espère un jour avoir une galerie pour exposer mes produits afin d’inspirer les gens en Thaïlande, particulièrement les jeunes qui aiment le foot pour qu’ils croient en leur rêve et qu’un jour ils pourraient eux aussi avoir leur propre chaussure signature en tant que joueur professionnel.

Au vu de ton compte Instagram et de toutes les pièces que tu as, ta collection doit valoir une fortune. Tu as une assurance ou un système de sécurité pour la protéger ?

J’ai un pistolet chez moi, mais je n’ai pas de balles (rires.)

Pour terminer cette interview, peux-tu nous dire quel serait le Graal pour toi ? Si tu ne l’as pas déjà.

A vrai dire cet interview m’aidera peut-être à le trouver ce Graal.  J’ai pour l’instant une paire portée par David Beckham dans chacun des clubs pour lesquels il a joué, sauf au Paris Saint-Germain. Quand il est venu en Thaïlande j’avais une lettre à son attention, lui demandant une paire portée au PSG. Malheureusement je n’avais pas pu lui remettre. J’espère un jour en avoir une en ma possession, c’est vraiment LA pièce qu’il me manque.

chaussures-football-adidas-predator-beckham-collectionneur-thailandais-interview-footpack-5

Crédits photo : @tae426 – David Beckham (Gentside)

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok